tameteo.com

Le réchauffement climatique peut-il nous faire rétrécir ?

Les êtres humains risquent de changer de tailler à cause... du réchauffement climatique ! En raison de la hausse globale des températures, le corps humain va s'adapter et donc rétrécir.

Rétrécissement taille corporelle climat
Le rétrécissement de la taille corporelle humaine ne sera pas visible avant des milliers d'années.

En raison d'une alimentation plus riche en protéines et en calories par rapport aux années 50, les carnets de croissance ont sans cesse progressé, nécessitant même la réactualisation des carnets de santé. Mais cette courbe risque de stagner dans les années à venir voire de s'abaisser.

En effet, le paléontologue Steve Brusatte de l'université d'Édimbourg en Écosse, estime que la crise du climat va avoir un impact sur notre taille corporelle et nous faire rétrécir. De nombreuses études prouvent déjà que les petits mammifères s'adaptent plus facilement à la hausse des températures, on appelle cela la règle de Bergmann.

En référence au biologiste allemand du 19ème siècle Carl Bergmann, la règle de Bergmann stipule que les espèces vivant dans les régions froides ont une masse corporelle plus élevées. Et les mammifères vivant dans les climats chauds sont de taille plus petite que leurs cousins des régions froides. Il existe néanmoins des exceptions comme l'éléphant d'Afrique, qui vit dans un climat très chaud.

Le lien entre la température et la taille corporelle serait dû au phénomène de thermorégulation. "Les raisons ne sont pas entièrement comprises, mais il est probable, en partie, que les animaux plus petits aient une plus grande surface par rapport à leur volume que les animaux plus volumineux et peuvent donc mieux évacuer l'excès de chaleur", explique le professeur Steve Brusatte.

Il y a 55 millions d'années, la taille des premiers chevaux diminuait alors que les températures augmentaient. En comparant l'évolution humaine à celle des premiers équidés, le chercheur écossais laisse supposer qu'il est "plausible" que les être humains rétrécissent pour s'adapter au réchauffement climatique.

En revanche, la taille des appendices augmentent en même temps que la température. C'est-à-dire que chez les oiseaux, leur bec et leurs ailes deviennent plus longs face à la chaleur. Chez les mammifères comme les éléphants, ce sont les oreilles qui grandissent. Cela leur permet d'évacuer leur chaleur interne.

Est-ce que cela signifie que la chaleur risque de faire augmenter la taille de nos appendices (nez, oreilles...) ? Non. Les êtres humains risquent simplement de rétrécir. Mais, soyez rassurés, la diminution de la taille corporelle humaine en lien avec le réchauffement climatique ne sera pas visible avant des milliers d'années.