Climat : l'année 2021 est la cinquième année la plus chaude sur Terre

L'année 2021 est la cinquième année la plus chaude sur Terre
L'année 2021 est la cinquième année la plus chaude sur Terre


C’est chaud, encore très chaud. Comme chaque année, le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S) a dévoilé son bilan des températures de la terre ces 12 derniers mois. Résultat, l’année 2021 se classe à la cinquième place des années les plus chaudes de l’histoire, depuis le début des relevés météorologiques (environ 1850) ; un constat déjà pressenti en octobre par l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Ainsi, la température annuelle moyenne de 2021 a été supérieure de 0,3 °C à la période de référence 1991-2020 mais ne bat pas le record de chaleur mondial de l’an dernier. L'année 2020 s’était en effet hissée à la première place du podium a égalité avec 2016. Ces données sont confirmées par les analyses de la NASA et de la NOAA qui placent 2021 à égalité avec 2018 en tant que 6e année année la plus chaude depuis 1850 avec une anomalie positive de 0,85°C par rapport à la période de référence qui s'étire de 1951 à 1980.

Très chaud en Amérique du nord et en Afrique

Globalement, les cinq premiers mois de l'année ont connu des températures relativement basses par rapport aux dernières années très chaudes. Cependant, de juin à octobre, les températures mensuelles ont toujours été parmi les 4 plus chaudes jamais enregistrées au niveau mondial.

Ce rapport montre également que les régions où les températures se sont montrées les plus au-dessus de la moyenne s’étendent d’une zone allant de la côte ouest des Etats-Unis au nord-est du Canada et du Groënland, ainsi qu'une grande partie de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. En France, après plusieurs années très chaudes, le thermomètre est resté proche des normales saisonnières dans l’Hexagone selon Météo France.

L'été 2021 le plus chaud jamais enregistré en Europe

Mais en Europe, les températures ont été très contrastées sur l’année si bien que l'été 2021 a fini été le plus chaud jamais enregistré, avec en moyenne, 0,1 °C de plus que les normales sur 1991-2020. Au final, les dix années les plus chaudes pour l'Europe ont toutes eu lieu depuis 2000, les sept années les plus chaudes se situant entre 2014 et 2020.

Pour rappel, l'été 2021 a été marqué par des évènements météorologiques extrêmes en Europe : de très fortes précipitations avaient concerné l'Europe centrale occidentale en juillet avec des inondations exceptionnelles dans plusieurs pays, dont l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas. La région méditerranéenne a connu une vague de chaleur pendant le mois de juillet et une partie du mois d'août, les températures élevées ayant particulièrement touché la Grèce, l'Espagne et l'Italie. Le record européen de température la plus élevée a été battu en Sicile, où l'on a enregistré 48,8°C, soit 0,8°C de plus que le précédent.