tameteo.com

Inondations en France, Belgique et Allemagne : de nombreuses victimes

Sous l'influence d'une petite dépression qui a lentement circulé ces derniers jours, de violentes intempéries ont touché l'est de la Belgique, le Luxembourg, le nord-est de la France ainsi que l'ouest de l'Allemagne avec des inondations qui ont fait de gros dégâts et de nombreuses victimes.

C’est un début d’été décidément très pluvieux qui concerne de nombreuses régions et en premier lieu le nord-est de la France. Cette situation s’est accentuée depuis le début de semaine avec l’évolution très lente d’une petite dépression, une goutte froide, qui a circulé entre le nord du pays et l’Allemagne. Elle a ainsi généré de fortes pluies s’enroulant autour de ce cœur dépressionnaire. Ces précipitations, quasi-stationnaires, ont apporté des cumuls conséquents, avec parfois l’équivalent de deux mois de pluie en l’espace de seulement 2 ou 3 jours.

Depuis lundi et jusqu’à ce jeudi matin, il est ainsi tombé quelque 148 mm à Longuyon (Meurthe-et-Moselle) soit l’équivalent de plus de 2 mois de précipitations. Même constat dans la Meuse avec 134 mm à Bras-sur-Meuse, soit l’équivalent de 56 jours de pluie. Des cumuls conséquents qui viennent s’additionner à un début d’été déjà très pluvieux dans ces régions. Entre le 1er juillet et le 13 juillet, les quantités sont parfois remarquables avec notamment 248 mm à Strasbourg qui connaît ainsi son début d’été le plus pluvieux depuis le début des mesures en 1924 ! Même chose pour Saint-Dizier (Haute-Marne) avec un total de 189 mm ou encore Colmar avec 187 mm sur les 43 premiers jours de l’été météorologique.

Conséquence de ces fortes pluies, des inondations touchent plusieurs secteurs tels que la Champagne, la Lorraine ou encore le Jura avec des cours d’eau en crue depuis mercredi après-midi. Si ces crues sont atypiques à cette période de l’année, elles restent modérées en comparaison avec ce qu’il s’est passé dans le sud de la Belgique et notamment en Wallonie. Des centaines d’habitants ont ainsi dû être évacuées, de nombreuses routes sont coupées tandis que six personnes ont été retrouvées mortes dans des rivières en crue près de Liège.

En Allemagne, ce sont de violents orages qui ont éclaté à l’avant de cette fameuse goutte froide. Des pluies intenses ont provoqué des crues-éclair d’une rare violence dans l’ouest du pays. La police a annoncé jeudi matin un bilan particulièrement lourd avec au moins 42 personnes décédées et plusieurs dizaines portées disparues. Le bilan pourrait en effet s’alourdir car dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, la police dénombre entre 40 et 50 disparus. C’est dans ce secteur où six maisons en bord de rivière ont été emportées.

Les opérations de secours se poursuivaient jeudi matin pour tenter d'évacuer les sinistrés dont nombre d’entre eux se sont réfugiés sur les toits des maisons. Les routes bloquées et parfois effondrées compliquent néanmoins la situation. Elle devrait s’améliorer lentement à partir de vendredi avec l’évacuation des pluies en direction de l’Europe centrale, laissant place à des conditions anticycloniques et donc une météo nettement plus calme.