Changement climatique : vers l'hiver le plus doux en France !

Après un été caniculaire, la France connait un hiver exceptionnel avec des températures anormalement élevées. Cet hiver 2019/2020 pourrait être le plus chaud jamais enregistré en France !

Manque de neige
Hiver très doux : la neige manque dans les stations de sports d'hiver !

La France connaît un hiver exceptionnellement doux ! Alors que l'hiver météorologique se terminera à la fin du mois, les premières données indiquent que l'hiver que nous connaissons pourrait être le plus doux jamais enregistré en France. Jusque là, c'est l'hiver 2015/2016 qui avait été le plus doux avec un excédent de +2.6°C. L'hiver 2019/2020 pourrait prendre dans quelques jours la première marche du podium avec un excédent de + 2.8°C. L'hiver 1989/1990 conserve la troisième marche du podium avec un excédent de +2.0°C.

Les températures s’affolent !

Des températures anormalement élevées ont une nouvelle fois été enregistrées dans le sud-ouest dimanche dernier. Les services de Météo France ont relevé 28.3°C à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), 26.5°C à Dax, 25.5°C à Pau et à Luchon. Avec de telles températures, l'isotherme 0°C est parfois monté à 4000 mètres en montagne dans les Pyrénées. Les stations de sports d'hiver manquent cruellement de neige en cette période de vacances scolaires et certaines sont prêtes à se faire livrer de la neige par camion ou hélicoptère.

Depuis le début de l'hiver, la ville de Pau a déjà comptabilisé à dix reprises une température maximale égale ou supérieure à 20°C - du jamais vu pour cette ville des Pyrénées-Atlantiques. Les chiffres de cette première quinzaine de février sont sans équivoque : les villes de Toulouse, Nîmes, Paris, Montpellier, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Biarritz et bien d'autres ont connu leur première quinzaine de février la plus douce depuis le début des relevés. À Chamonix, le mercure n'est pas descendu une seule fois de tout l'hiver sous la barre des -10 degrés - une première pour cette station située à un peu plus de 1000 mètres d'altitude.

Grande douceur dans le nord du pays

Si le sud-ouest du pays a enregistré des valeurs estivales, les régions de la moitié nord ne sont pas en reste. Dimanche dernier, le mercure est monté à 18°C dans la capitale - une valeur 10 degrés supérieure à la normale de saison pour une deuxième décade de février. La température moyenne pour cette journée du 16 février 2020 à Paris s'élève à 14.8°C - valeur la plus douce depuis 60 ans dans la capitale. Cette température moyenne est celle normalement observée au cours d'un mois de mai classique.

Alors que quelques centimètres de neige sont attendus d'ici à ce soir dans les Vosges, le Jura et le nord des Alpes, un nouveau pic de douceur est prévu pour ce week-end. Sous un soleil très généreux, le prochain week-end aura à nouveau des allures printanières sur les régions situées au sud de la Loire. Dans le sud-ouest ou en Languedoc-Roussillon, les températures devraient dépasser les 20 degrés. Cette grande douceur devrait également se poursuivre en début de semaine prochaine. Dans ces conditions, la neige devrait continuer à fondre dans les stations de sports d'hiver.