tameteo.com

Espace : la fusée incontrôlée de SpaceX devrait s'écraser sur la Lune

Une fusée Falcon 9, lancée en 2015 par la société SpaceX, est sur une trajectoire de collision avec la Lune, après 7 ans d'errance dans l'espace ! Les scientifiques estiment que la collision aura lieu le 4 mars.

spaceX lune
La fusée Falcon 9 de SpaceX, après avoir été abandonnée pendant 7 ans dans l'espace, est sur une trajectoire de collision avec la lune.

Une partie d'une fusée Falcon 9 du programme d'exploration spatiale SpaceX du milliardaire Elon Musk est sur une trajectoire de collision avec la lune ! L'étage supérieur de la fusée, le booster, erre sauvagement dans l'espace depuis 7 ans et se dirige maintenant vers une collision inévitable.

Après 7 ans d'errance dans l'espace sur une orbite chaotique, l'étage supérieur du Falcon 9 entrera en collision avec la Lune le 4 mars !

La fusée Falcon 9 a été lancée depuis la Floride, aux États-Unis, en février 2015 avec pour mission de mettre en orbite le Deep Space Climate Observatory (DSCOVR), un satellite météorologique. Après avoir terminé cette mission, l'étage supérieur de la fusée a manqué de carburant pour retourner sur Terre et s'est retrouvé bloqué dans l'espace. Habituellement, les étages supérieurs des fusées SpaceX reviennent sur Terre après avoir été envoyés dans l'espace et sont même réutilisés.

Depuis lors, la fusée est tirée par les forces gravitationnelles de la Terre, de la Lune et du Soleil suivant une orbite chaotique, selon les astronomes. Le 5 janvier, la pièce Falcon 9 a effectué un vol rapproché vers la Lune. Grâce aux observations obtenues lors de ce vol, une équipe d'observateurs dirigée par l'astronome Bill Gray a réussi à calculer son orbite et à découvrir que la fusée entrera en collision avec la Lune le 4 mars 2022 !

L'équipe de Bill Gray a également confirmé que la collision aura lieu dans le cratère Hertzsprung, situé de l'autre côté de la Lune, ce qui signifie qu'il ne sera pas visible de la Terre. L'épave du Falcon 9, avec 4 tonnes à une vitesse de 9 300 km/h, provoquera une collision intense, cependant, les effets de cet impact ne seront pas si importants, car la fusée est un objet très petit par rapport à la Lune. Au plus, un nouveau petit cratère devrait se former, d'environ 10 à 20 mètres de diamètre.

Il s'agit peut-être de la première collision involontaire de débris spatiaux, mais ce n'est pas la première fois qu'un objet fabriqué par l'homme entre en collision avec la Lune. De nombreuses fusées et autres engins spatiaux ont été envoyés intentionnellement en collision avec la Lune. Au cours de nombreuses missions Apollo, la NASA a fait percuter les étages de propulsion de ses fusées sur la Lune pour permettre des mesures sismiques, afin d'aider les scientifiques à comprendre et caractériser l'intérieur de la Lune.

En 2009, la fusée Atlas V de la NASA s'est écrasée sur le pôle sud de la Lune, faisant jaillir d'énormes quantités de glace d'un cratère, ce qui a aidé les scientifiques à découvrir que les régions polaires de la Lune sont riches en glace. Cette fois, cependant, il est très peu probable que les scientifiques puissent apprendre quoi que ce soit de la collision du Falcon 9 avec la Lune.