tameteo.com

Images des pluies torrentielles à São Paulo : inondations et 19 morts

Un week-end très pluvieux et tragique dans l'état de São Paulo au Brésil. Des cumuls pluviométriques dépassant les 150 mm en 24 heures se sont abattus sur l'intérieur de São Paulo ce dimanche, provoquant des débordements de rivières et des glissements de terrain. Jusqu'à présent, 19 morts.

Ce week-end, une zone de convergence sud-atlantique (ZCAS) a provoqué un temps très instable entre les régions Sud, Sud-Est et Centre-Ouest du Brésil. Il est normal que de fortes pluies surviennent lorsqu'il y a ce type de formation, cependant, ce dimanche (30), la formation d'une dépression près de la côte Sud-Est a augmenté les précipitations. Les pluies ont été diluviennes et ont provoqué de nombreux dégâts. Ce qui devait arriver en 48 heures s'est en réalité produit en 24 heures.

Les pluviomètres ont enregistré des volumes d'eau considérables de 130 à 155 mm dans la région de Jundiaí, Franco da Rocha, Bauru et Jaú, et 60 à 90 mm dans la région métropolitaine de la capitale de São Paulo. Des cumuls similaires ont aussi été enregistrés à d'autres endroits dans l'intérieur des terres, comme dans la ville de Piracicaba.

Les conséquences de ces fortes pluies ont été nombreuses : débordements de rivières, inondations, tronçons de routes emportés, glissements de terrain, sans-abri et morts. La municipalité de Várzea Paulista, dans la région de Jundiaí, a été le théâtre d'un drame. Cinq personnes d'une même famille sont décédées après qu'un glissement de terrain a frappé la résidence. Les victimes sont un couple, un bébé d'un an et deux enfants, l'un de 10 ans et l'autre de 12 ans. À Embu das Artes, dans le Grand São Paulo, il y a eu trois morts après un glissement de terrain. Les victimes appartenaient également à la même famille.

Parmi les régions touchées au nord de l'État, davantage de décès ont été enregistrés jusqu'à présent par noyade et ensevelissement, avec un total de 19 décès. De plus, il manque 4 personnes selon un bilan provisoire. Selon le gouverneur João Doria (PSDB), environ 500 personnes sont sans abri dans 11 villes de l'État. Le gouvernement de l'État versera 15 millions de reais aux villes touchées.

Les images sont révélatrices des dégâts que peuvent causer les pluies extrêmes, à la fois dans l'augmentation considérable du débit des rivières à Piracicaba et Presidente Prudente que dans la destruction des routes et les glissements de terrain mortels.

Dans l'État de São Paulo, il est prévu que les pluies se poursuivent en début de semaine avant de diminuer en intensité au cours de la semaine, se concentrant davantage sur la partie nord du pays. Des perturbations sont encore possibles dans les jours à venir.