tameteo.com

120 ans de tremblements de terre et de tsunamis en deux minutes !

Dans une animation de deux minutes, vous pouvez voir tous les emplacements des tremblements de terre les plus violents au monde au cours des 120 dernières années. Environ 90 % sont concentrés le long de la ceinture de feu du Pacifique. Il y a aussi de nombreux tremblements de terre en Italie, de Messine en 1908 aux derniers événements catastrophiques de 2016-2017.

tremblement de terre au népal 2015
Les conséquences du tremblement de terre de 2015 à Katmandou, au Népal.

Une animation publiée par le Pacific Tsunami Warning Center (PTWC) des États-Unis montre en un peu plus de 2 minutes de vidéo tous les séismes les plus forts enregistrés sur la planète du 1er janvier 1901 au 31 décembre 2020, à raison d'un an par seconde. L'épicentre des tremblements de terre est indiqué par des cercles, qui apparaissent comme des éclairs sur la carte et qui sont d'autant plus grands que la magnitude du tremblement de terre est élevée. La couleur représente plutôt la profondeur de l'hypocentre, à l'intérieur de la Terre.

Cette animation met également en lumière les tsunamis les plus importants générés par certains de ces tremblements de terre au cours des 120 dernières années (il manque 2021 et 2022 sur la carte, donc le tsunami généré par l'éruption des Tonga le 15 janvier 22 n'apparaît pas).

Les tsunamis les plus importants survenus sur la planète depuis 1901 ont été nombreux, comme celui qui a frappé l'Équateur et la Colombie le 31 janvier 1906, celui d'Atacama au Chili le 11 novembre 1922, jusqu'au tsunami le plus récent qui a dévasté l'Indonésie le 26 décembre 2004, ou celui qui a durement touché le Chili le 27 février 2010 ou encore le tsunami du Tohoku au Japon le 11 mars 2011.

Il y a aussi des tremblements de terre qui se sont produits en Italie

Sur la carte, si vous regardez l'Italie, les tremblements de terre les plus forts des 120 dernières années apparaissent également. La vidéo commence par celui de 1905 qui dévasté la Calabre tyrrhénienne centrale, puis l'animation se poursuit trois ans plus tard avec le catastrophique tremblement de terre de Messine du 28 décembre 1908, qui provoque également un tsunami. Quelques secondes plus tard (dans la vidéo), voici un autre gros point sur l'Italie : c'est le tremblement de terre de Marsica en 1915.

La vidéo, qui nous emmène dans l'histoire sismique de la planète la plus récente, se poursuit par une véritable "explosion" de tremblements de terre à travers le monde. En Italie, nous assistons à une période de "calme" (des tremblements de terre non moins catastrophiques sont signalés, mais qui ont néanmoins continué à affecter le pays), jusqu'en 1930, l'année des tremblements de terre d'Irpinia et de Vulture (plus d'un millier de morts). Encore une fois, dans la période 1950-1952, les épicentres des tremblements de terre apparaissent dans la région du Gran Sasso, tandis qu'à l'est, on peut voir les épicentres de forts tremblements de terre dans les Balkans et dans la mer Égée.

Pendant ce temps, année après année, le "bombardement" de tremblements de terre se poursuit, concentré surtout le long des limites des plaques tectoniques et encore plus abondamment le long de la "ceinture de feu du Pacifique", un immense anneau qui se déroule le long des chaînes de montagnes occidentales des Amériques, se poursuivant dans l'arc des Aléoutiennes, jusqu'au Japon, en Indonésie, en Nouvelle-Zélande où se concentrent environ 90% de l'activité sismique mondiale.

Les tremblements de terre des 70 dernières années en Italie et en Méditerranée

Les années continuent de passer et en Méditerranée apparaît un grand cercle indiquant, dans le sud de l'Espagne, le tremblement de terre d'Albolote de 1956. De nouveaux tremblements de terre affectent les zones sismiques d'Europe, des Pyrénées aux Alpes dinariques (Balkans), et encore le long les Apennins italiens, jusqu'au tremblement de terre catastrophique de 1968 à Belice (Sicile). Nous arrivons ensuite à l'événement catastrophique du 23 novembre 1980, l'un des pires tremblements de terre qui ont frappé l'Italie au XXe siècle : le tremblement de terre en Irpinia avec près de trois mille morts.


La vidéo continue et la plus grande disponibilité des données vous permet également de vous plonger sur des événements mineurs. Sur l'Italie, en particulier le long de la chaîne des Apennins, il y a une activité sismique continue. Beaucoup sont des tremblements de terre mineurs, qui heureusement ne causent pas de dégâts, mais ici apparaissent également les épicentres des grands événements de 1984 dans les Apennins centraux, en 1997 entre l'Ombrie et les Marches, en 2009 à L'Aquila, en 2016-2017 dans les Abruzzes, Latium et Marches. La vidéo rappelle que l'Italie est un pays sismique, avec un niveau de danger élevé concentré dans certaines zones.