Environnement : comment choisir son sapin de Noël ?

Noël rime souvent avec sapin, mais pas toujours avec écologie ! Les sapins naturels sont-ils vraiment plus écologiques que les sapins artificiels ? Voici quelques éléments de réponse...

Johanna Castelle Johanna Castelle 04 Déc 2019 - 03:00 UTC
Noël
Chaque année, environ un foyer sur cinq achète un sapin de Noël.

Le sapin de Noël est devenu une décoration incontournable des fêtes de fin d’année : son odeur et sa beauté contribuent à l’ambiance chaleureuse insufflée par les fêtes de famille. Son succès est tel qu’environ un foyer sur cinq se procure un sapin de Noël chaque année. Près de 6,5 millions de sapins de Noël sont ainsi vendus annuellement en France. Parmi eux, 84.3% sont des sapins naturels et les 15.7% restants des sapins artificiels.

Sapin naturel et impact environnemental

Beaucoup de moyens pour un usage limité… En effet, la mise en culture du sapin de Noël nécessite la mobilisation de plusieurs ressources agricoles et peut s'étendre jusqu’à 10 ans, alors que sa durée d’utilisation ne représente que quelques semaines. En outre, les producteurs utilisent parfois des produits phytosanitaires polluant les sols, et s’infiltrant jusqu’aux nappes phréatiques. La biodiversité est également affectée par ces pesticides, constituant un véritable poison pour les oiseaux ou les poissons.

Malgré les inconvénients des sapins naturels, leur impact sur l’environnement demeure inférieur à celui des sapins artificiels. En effet, ces végétaux naturels présentent, entre autres, des effets positifs sur la qualité de l’air : au cours de leur croissance, ils captent et absorbent du dioxyde de carbone (CO2), et participent donc à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Aussi, le sapin naturel est 100% biodégradable : il peut être composté ou encore transformé en copeaux de bois.

Comment choisir son sapin de Noël ?

Le sapin de Noël naturel semble être à privilégier comparativement au sapin artificiel présentant en effet plusieurs inconvénients. Ce dernier se compose de plastique, matière issue de l'industrie pétrochimique, non biodégradable, et son recyclage est difficile. De plus, un grand nombre de ces sapins artificiels étant fabriqués dans des pays asiatiques, leur impact environnemental lié aux transports s'avère également plus important.

Sapin
Le sapin naturel présente un impact environnemental globalement inférieur à celui des sapins artificiels.

Si le sapin de Noël naturel s'apparente à une solution plus écologique, il convient toutefois de rester particulièrement attentif à la filière de production lors de son achat. Mieux vaut choisir des producteurs certifiés en forêts durables assurant une culture écologique des arbres et une bonne gestion des forêts. Vous pouvez par ailleurs veiller à ce que vos décorations de Noël soient plus écologiques en privilégiant notamment des guirlandes LED, moins énergivores, ou encore en limitant l’utilisation de décorations électriques.

Publicité