Connaissez-vous "l'abeille vautour", celle qui se nourrit de viande ?

Une espèce d'abeille tropicale, baptisée "l'abeille vautour", a développé une dent pour mordre la chair et un intestin capable de digérer les cadavres....

Abeille
Les guêpes sont carnivores et les abeilles sont végétariennes. Sauf une espèce d'abeille tropicale baptisée abeille vautour qui se nourrit exclusivement de viande.

La majeure partie des espèces d'abeilles ne mange pas de viande. Pourtant, une espèce d'abeille sans dard vivant dans les tropiques a développé la capacité de manger et surtout de digérer la viande crue, probablement à cause d'une concurrence importante pour le nectar. Très peu connue, "l'abeille vautour" est une espèce d'abeille tropicale qui aurait évolué avec une dent supplémentaire pour mordre la chair et un intestin qui ressemble plus à celui du vautour qu'à celui d'une abeille ordinaire...

"Ce sont les seules abeilles au monde qui ont évolué pour utiliser des sources de nourriture non produites par les plantes, ce qui constitue un changement assez remarquable dans les habitudes alimentaires", explique Doug Yanega, entomologiste à l'université de California à Riverside. Les abeilles domestiques, les bourdons et autres abeilles sans dard ont des entrailles qui sont colonisées par les 5 mêmes microbes principaux.

"Contrairement aux humains, dont les intestins s'adaptent à chaque repas, la plupart des espèces d'abeilles ont conservé ces mêmes bactéries au cours d'environ 80 millions d'années d'évolution" selon Jessica Maccaro, doctorante en entomologie à l'université de Riverside. C'est à partir de ce constat que les chercheurs ont tenté de savoir si les bactéries intestinales des abeilles vautour différaient beaucoup de celles des abeilles végétariennes.

Des abeilles charognardes

Pour suivre cette évolution, les chercheurs ont dû se rendre au Costa Rica où l'on trouve l'abeille vautour. Les scientifiques ont appâté ces insectes volants avec des morceaux de poulet crus frais suspendus à des branches. Les appâts ont servi à attirer les abeilles vautours et les espèces apparentées qui se nourrissent de manière opportunistes de viande pour leurs protéines. Normalement, les abeilles sans dard ont des paniers sur leurs pattes arrières qui servent à recueillir le pollen.

Mais les abeilles vautours utilisent ce même procédé mais pour collecter l'appât, comme l'explique Quinn McFrederick, lui aussi entomologiste à l'université californienne : "Ils avaient de petits paniers de poulet". Afin de pouvoir comparer, l'équipe a aussi collecté des données sur les abeilles sans dard qui se nourrissent de viande et de fleurs, et d'autres qui ne consomment que du pollen. En analysant les microbiomes des trois types d'abeilles, ils ont trouvé les changements les plus extrêmes parmi les abeilles exclusivement carnivores.

En réalité, "le microbiome des abeilles vautours est enrichi en bactérie acidophiles, qui sont de nouvelles bactéries que leurs parents n'ont pas" déclare Quinn McFrederick. "Ces bactéries sont similaires à celles trouvées chez les vautours, ainsi que les hyènes et autres charognards, probablement pour les aider à les protéger des agents pathogènes qui apparaissent sur les charognes".

"C'est fou pour moi qu'une abeille puisse manger des cadavres. Nous pourrions tomber malades à cause de tous les microbes présents sur la viande qui se font concurrence et libèrent des toxines très nocives pour nous" termine Jessica Maccaro.