Le froid et la neige vont-ils s'imposer cet hiver en France ?

Alors que l'hiver météorologique débutera le 1er décembre prochain, à quelle tendance faut-il s'attendre pour les trois prochains mois en France ? La neige et le froid seront-ils au rendez-vous cet hiver ? Éléments de réponse.

neige paris
La question revient avant chaque hiver : va-t-il neiger pour les fêtes de fin d'année ?

Alors que la première offensive neigeuse à très basse altitude, voire en plaine, se dessine pour la fin de la semaine, l'hiver météorologique approche à grands pas ! En effet, en météorologie, l'hiver regroupe trois mois entiers : décembre, janvier et février.

Quelle tendance se dessine pour l'hiver 2021-2022 en France ? Que disent les prévisions saisonnières du point de vue des températures et des précipitations ? La neige et le froid seront-ils au rendez-vous ? On fait le point ensemble sur les dernières tendances globales à trois mois en France.

Quelques bases méthodologiques

Pour rappel, la prévision saisonnière est une prévision à très longue échéance qui demeure approximative. Elle donne des indications sur les grandes tendances en termes de températures (plus chaud ou plus froid que la normale) et en termes de précipitations (plus ou moins humide).

Dans cet article, nous détaillerons les projections du modèle saisonnier européen issu du Centre européen de prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF), ainsi que du modèle américain IRI issu d'une collaboration entre l'organisme américain de météorologie (NOAA) et l'Université de Columbia.

Décembre plutôt sec et frais ?

La première partie de décembre se dessine déjà assez clairement. Dans la continuité de la fin novembre, la première semaine du mois sera humide et agitée, avec des précipitations parfois abondantes.

La fraîcheur persistera dans un premier temps, d'où un enneigement conséquent sur les reliefs et parfois jusqu'en limite de plaine. Après le week-end du 4-5 décembre, les températures devraient remonter assez franchement et le calme devrait revenir progressivement.

neige jura
Les stations de ski devraient faire le plein de neige début décembre !

Par la suite, les projections envisagent un mois de décembre assez sec, avec des précipitations déficitaires, en particulier sur la moitié sud. Côté températures, elles seraient proches des normales de saison, voire légèrement en-dessous en milieu de mois (flux continental sec ?), avant le retour possible d'une certaine douceur pour les fêtes...

Janvier et février humides et doux ?

Ce n'est pas forcément l'information que les amateurs de froid et de neige ont envie d'entendre... Pourtant les projections des modèles sont assez en accord : janvier et février devraient être plus chauds que la normale.

Dans le détail, le scénario le plus probable en janvier est l'instauration d'un flux océanique, avec une douceur assez marquée et des précipitations plus abondantes que la normale, en particulier sur le flanc ouest du pays.

En février, la douceur devrait persister et même s'accentuer si on en croit les projections. En revanche, l'excédent de précipitations serait un peu moins marqué.

En résumé, après un mois de décembre contrasté, un hiver plutôt doux et humide semble se dessiner. Il n'exclut pas pour autant des périodes plus fraîches. En montagne, après un bon début de saison, le mois de février pourrait être moins avantageux. Ces projections restent toutefois très lointaines et demandent confirmation...