Fortes chaleurs : jusqu’à 38°C ce jeudi, quel programme ensuite ?

Depuis le début de la semaine, la chaleur gagne du terrain tout en s’intensifiant. Un pic d’intensité est ainsi attendu ce jeudi avec plus de 35°C dans de nombreuses régions. Comment cette situation va-t-elle évoluer ces prochains jours ?

Soleil et fortes chaleurs dominent dans la plupart des régions en ce milieu de semaine.
Soleil et fortes chaleurs dominent dans la plupart des régions en ce milieu de semaine.

Sous l’influence d’un anticyclone positionné sur l’ouest de l’Europe, une météo estivale domine depuis plusieurs jours avec à la clé, un soleil généreux et des températures supérieures aux normales de saison. Dans le sud et l’ouest du pays, la chaleur est même forte avec entre 30 et 35°C l’après-midi. Cette masse d’air chaud originaire de la Péninsule Ibérique va se maintenir encore quelques jours avec un pic attendu ce jeudi, le mercure se situant alors jusqu’à 10°C au-dessus des normales de saison.

Vigilance jaune canicule dans 4 départements

Alors que des pointes jusqu’à 37°C ont été relevées mardi après-midi dans le Gard, la chaleur est désormais bien installée. Même au cours de la nuit, les températures ont du mal à baisser, y compris dans des régions plus tempérées comme la Bretagne. Ainsi, dans la nuit de mardi à mercredi, les thermomètres ne sont pas descendus en dessous de 21°C à Quiberon (Morbihan) et 20°C à Belle-Île et sur l’île de Groix. Dans le Finistère, comme la veille d’ailleurs, il a fait au plus frais de la nuit 22,8°C à la Pointe du Raz (Finistère) quand la température moyenne d’un après-midi de juillet est de 19°C ! Ainsi, ces deux départements bretons ainsi que le Gard et le Vaucluse sont en vigilance jaune canicule jusqu’en fin de semaine.

Cette situation ne va pas beaucoup évoluer à court terme, dans la mesure où les hautes pressions se maintiendront. Ainsi, la chaleur reste largement d’actualité ce mercredi avec des maximales généralement comprises entre 27 et 32°C au nord et entre 29 et 35°C au sud, avec des pointes possibles à 36°C dans le Languedoc-Roussillon. Il fera encore plus chaud jeudi avec un pic d’intensité attendu avec les 30°C atteints quasiment partout. Ils seront fréquemment dépassés dans l’ouest et le sud avec notamment 34°C à Limoges, 35 à Bordeaux, 36 à Agen, Montauban ou Auch ou encore 37°C du côté de Toulouse. Des pointes à 38°C sont même possibles localement en Occitanie.

Vendredi, les conditions commenceront à évoluer près de l’océan avec l’avancée d’une goutte froide sur le Proche Atlantique. Ainsi, le mercure accusera une baisse sensible entre le Finistère et le Pays Basque avec de 5 à 7°C de moins que la veille. Partout ailleurs, il continuera de faire chaude voire très chaud avec notamment 32°C à Paris et Strasbourg, 34 à Bourges et Lyon, 36°C en basse vallée du Rhône et dans les vallées d’Auvergne et jusqu’à 37-38°C en Occitanie.

Baisse des températures pour le week-end

Cette petite dépression circulera sur le quart nord-ouest samedi, entraînant avec elle de l’air océanique et donc nettement moins chaud. Les fortes chaleurs se maintiendront uniquement dans le sud-est avec là, encore plus de 30°C tandis que partout ailleurs, les maximales s’établiront le plus souvent entre 25 et 29°C, soit un niveau parfaitement de saison. Seule la Bretagne sera dans la fraîcheur avec parfois moins de 20°C aux heures les plus chaudes.

Même situation pour la journée de dimanche avant le retour progressif de l’anticyclone par l’ouest à partir de lundi, faisant de nouveau grimper les températures. Elles ne devraient toutefois pas atteindre les niveaux de ces jours-ci, avec une chaleur demeurant le plus souvent modérée.