tameteo.com

Le changement climatique fait augmenter le niveau des mers plus rapidement

Les mesures effectuées attestent d'une hausse incontestable du niveau moyen des mers et océans. Cette hausse devrait perdurer plusieurs décennies encore.

La hausse du niveau des mers et océans va se poursuivre .
La hausse du niveau des mers et océans va se poursuivre .

De nombreux satellites sont envoyés dans l’espace afin de connaître l’état de l’atmosphère et élaborer des prévisions météorologiques. Cependant, cette haute technologie ne se limite pas à des observations de l’atmosphère : certains appareils permettent de mesurer précisément l’évolution du niveau des mers et océans.

Les premières observations satellites du niveau des océans furent effectuée par le satellite TOPEX/Poseidon il y a un peu plus de 30 ans, le 10 août 1992. Et ses données confirment ce que le monde scientifique observait déjà : la hausse du niveau des mers.

Une hausse moyenne mondiale de plusieurs centimètres

Depuis l’an 1992, la hause moyenne est d’un peu plus de 10 centimètres avec précisément 10,1cm. D’après la NASA, si l’on remonte encore plus loin, en associant les données satellitaires (assez récentes) avec des données effectuées par des marégraphes, le niveau moyen des océans a augmenté de 21 à 24cm en l’espace de 140 ans.

Les données de mesures de la hauteur d’eau sont de plus en plus nombreuses grâce aussi bien à la NASA qu’aux agences spatiales partenaires. Plusieurs missions de mesures ont été effectuées avec des altimètres radars. Le principe est l’envoi depuis cet appareil de mesure, présent sur les satellites, d’ondes radio jusqu’à un point donné.

Ce signal met un temps à arriver au niveau de la surface de l’eau. Ces ondes sont ensuite réfléchies dans l’espace ce qui permet de mesurer précisément la hauteur du point préalablement défini : plus la distance est courte, plus le signal est capté rapidement par les outils de mesures présents sur le satellite. A l’inverse, plus le signal est long à revenir, plus le point est loin.

Cette technique permet, lorsque l’on effectue régulièrement plusieurs prises de mesures au même point de référence, d’obtenir précisément l’évolution de la hauteur d’une surface, ici le niveau des mers.

Cette hausse est imputée au réchauffement climatique

Josh Willis, océanographe (Jet Propulsion Laboratory) et scientifique de projet à la NASA indique « Avec 30 ans de données, nous pouvons enfin voir quel énorme impact nous avons sur le climat de la Terre ». Pour lui, cette hausse du niveau des mers en lien avec les activités anthropiques masque de plus en plus des cycles naturels.

Les données collectées indiquent aussi que le niveau des mers augmente de plus en plus rapidement. Durant ces 10 dernières années, le taux est passé à 3,9mm par an alors que dans les années 1990 il était de 2,5mm et 1,5mm au 20ième siècle.

Cela peut sembler peut mais l’impact se fait de plus en plus visible au fil des ans. Cela peut s’observer par exemple lors des tempêtes avec des submersions plus importantes du fait d’un niveau de base des océans plus élevés.