Des centaines d'oiseaux retrouvés morts sur les trottoirs de New York

Plus de 300 oiseaux migrant à travers la ville de New York sont morts après s'être écrasés contre les énormes tours en miroir de la ville. Pourquoi ce drame s'est-il produit ?

Les oiseaux se méprennent sur le reflet du ciel dans les fenêtres des bâtiments et meurent en heurtant la vitre.
Les oiseaux se méprennent sur le reflet du ciel dans les fenêtres des bâtiments et meurent en heurtant la vitre.

Cette semaine, plusieurs personnes ont mis en ligne des vidéos et des images de trottoirs de New York avec des centaines de carcasses d'oiseaux sur les réseaux sociaux. Des oiseaux migrateurs sont tombés blessés ou morts après avoir heurté les gigantesques tours de la ville. Il n'est pas rare que certains oiseaux se méprennent sur les reflets du verre et finissent par heurter les fenêtres, mais ces jours-ci, le nombre de morts a attiré l'attention.

Les bénévoles de NYC Audubon, un réseau de bénévoles et de scientifiques travaillant à la conservation de l'habitat des oiseaux, surveillent et documentent chaque année les décès dans les endroits à haut risque pendant les migrations printanières et automnales. "Le nombre d'oiseaux morts cette semaine était particulièrement élevé, les impacts d'oiseaux avec les gratte-ciel de Manhattan sont un problème persistant que NYC Audubon documente depuis des années", a déclaré Kaitlyn Parkins, directrice associée de la conservation et de la science du groupe.

Melissa Breyer, la bénévole qui a tweeté à propos de la découverte de près de 300 oiseaux dans les rues entourant les nouvelles tours du World Trade Center, a déclaré que l'expérience était bouleversante. "Dès que je suis arrivée devant les bâtiments, les oiseaux étaient partout sur les trottoirs", a déclaré Breyer. "En regardant dans toutes les directions, les trottoirs étaient littéralement recouverts d'oiseaux."

Après une analyse de la situation, il a été conclu que les tempêtes dans la région ont contribué à l'issue tragique du vol. "Il semble que la tempête ait pu désorienter certains oiseaux et les faire voler plus bas que d'habitude", a ajouté Parkins. "De plus, les effets de la lumière nocturne de la ville sont assez forts pour les oiseaux, surtout lorsque la nuit est nuageuse."

Finalement, 77 oiseaux ont été sauvés et amenés au centre de réhabilitation de Wild Bird Fund dans l'Upper West Side. "Nous savions qu'il y aurait une grande migration, nous pouvions le voir sur le radar", a déclaré le directeur de la fondation, Ritamary McMahon, qui a prévu du personnel supplémentaire pour s'occuper d'un afflux plus important d'oiseaux blessés et des anti-inflammatoires pour réduire les gonflements Heureusement, une trentaine d'oiseaux se sont rétablis et ont été relâchés pour continuer leur voyage.

Le danger des gratte-ciel

NYC Audubon souhaite que les propriétaires des tours du World Trade Center et d'autres bâtiments aident à réduire le nombre d'impacts d'oiseaux en diminuant les lumières la nuit et en traitant le verre pour le rendre plus visible. « Nous nous soucions profondément des oiseaux sauvages et protégeons leurs habitats dans les cinq arrondissements. Comprenant que l'éclairage nocturne artificiel en général peut attirer et désorienter les oiseaux migrateurs, nous encourageons activement les locataires de nos bureaux à éteindre les lumières la nuit et à baisser les stores autant que possible, notamment pendant la saison migratoire.

En revanche, Jordan Barowitz, porte-parole du World Trade Center, a assuré que les 60 premiers mètres des tours du WTC sont tapissés d'ailettes en verre qui ne sont pas réfléchissantes. "Cette conception a été choisie car elle réduit considérablement les impacts d'oiseaux, qui se produisent principalement en dessous de 60 mètres et sont souvent causés par du verre réfléchissant."