Asie du sud-est : des inondations font plusieurs dizaines de morts

Plusieurs pays d'Asie du Sud-Est ont été touchés par de graves inondations liées à la saison des pluies et au passage de tempêtes tropicales. Des dizaines de personnes sont déjà mortes au Vietnam et au Cambodge.

La ville impériale de Hue a été partiellement submergée par les inondations dans le centre du Vietnam.
La ville impériale de Hue a été partiellement submergée par les inondations dans le centre du Vietnam.

Des dizaines de personnes ont été tuées à la suite d'inondations majeures et de violentes tempêtes tropicales en Asie du Sud-Est. Au Vietnam, les inondations sont déjà responsables de la mort d'au moins 28 personnes, la plupart des victimes ayant été emportées et 14 autres étant portées disparues dans les provinces centrales du pays.

Selon l'autorité nationale de gestion des catastrophes du Vietnam, les inondations ont touché plus de 109 000 maisons et quelque 584 hectares de plantations, en plus d'endommager les routes et les ponts. Environ 46 000 personnes ont été évacuées des zones les plus touchées par les inondations.

Un seul glissement de terrain survenu lundi dernier a enseveli 17 ouvriers travaillant pour la construction d'un barrage hydroélectrique dans la province centrale de Thua Thien Hue. Certaines régions du centre du Vietnam ont enregistré plus de 1500 mm de pluie la semaine dernière. Du 5 au 11 octobre, Huong Linh dans la province de Qang Tri a enregistré jusqu'à 1520 mm de pluie et A Luoi dans la province de Thua Thien-Hue quelque 1 888 mm.

La route nationale reliant le nord au sud du pays a été inondée et de nombreux vols intérieurs ont du être annulés. Des villages entiers ont été submergés dans les provinces de Quang Tri et Quang Nam, y compris la ville impériale de Hue et le site touristique de Hoi An.

Le Vietnam est régulièrement soumis à des tempêtes destructrices et des inondations pendant sa saison des pluies de juin à novembre, associées à la saison de la mousson. Mais ces pluies saisonnières se sont aggravées ce week-end lorsque la tempête tropicale Lymph a frappé les provinces de Quang Nam et Quang Ngai, la partie centrale du pays. Certaines localités des provinces de Qang Tri, Quang Dien et Thua Thien-Hue ont enregistré des précipitations de 180 à 210 mm en 24 heures, entre le 11 et le 12 octobre.

Selon les prévisions météorologiques, la situation au Vietnam devrait malheureusement s'aggraver dans les prochains jours avec l'arrivée d'un nouveau système tropical, la tempête tropicale Nangka, formée au-dessus de la mer de Chine. Nangka a atteint le nord du Vietnam mercredi, provoquant de nouvelles pluies abondantes. D'ici vendredi, les cumuls pourront atteindre jusqu'à 400 mm dans certaines parties du nord et du centre du pays.

Ce scénario de grandes inondations ne se limite pas uniquement au Vietnam. Au Cambodge voisin, les inondations ont tué au moins 11 personnes depuis le début du mois. En plus des victimes, des centaines de familles ont été évacuées vers les régions les plus élevées du pays.

En Thaïlande, de graves inondations ont également frappé la province de Nakhon Ratchasima ces derniers jours, endommageant les routes et les maisons. Environ 12 000 personnes ont été touchées dans le district de Pak Chong, où certains habitants ont été évacués vers des zones plus élevées. Au Laos, les crues des rivières Xepon et Xebanghieng ont endommagé de nombreuses rizières et 900 familles ont été touchées dans quelque 21 villages.