Les arbres : un rôle crucial pour le climat

La déforestation est un désastre grandissant. Or les arbres fournissent de précieux services dans la régulation du climat. Voici donc quelques astuces pour lutter contre ce fléau…

Johanna Castelle Johanna Castelle 09 Juin 2019 - 03:00 UTC
Déforestation
Selon le rapport du World Ressources Institute, 80% des forêts ont été endommagées ou détruites en seulement 30 ans.

Depuis des milliers d’années, les Hommes détruisent des arbres pour développer l’agriculture et construire des infrastructures. La déforestation est devenue massive et sans limite puisqu’elle est étroitement liée à la croissance économique et démographique. Malheureusement, les arbres constituent une ressource renouvelable mais pas illimitée ! Comme pour toute ressource épuisable, notre rythme d’extraction doit être inférieur ou égal à son temps de régénération, sinon celle-ci s’épuise. Les zones les plus touchées demeurent sans conteste l’Amazonie, l’Indonésie et l’Afrique.

Les forêts : « les poumons de la Terre »

Les forêts sont cruciales pour notre environnement, tant elles constituent l’habitat de nombreuses espèces, et régulent le climat de la planète. En effet, les forêts captent une grande quantité de dioxyde de carbone (CO2) ; l'un des principaux gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. En stockant ainsi le CO2, les forêts jouent un rôle fondamental dans la limitation de l’augmentation des températures.

La déforestation a des conséquences préoccupantes à l’échelle mondiale. Elle favorise la hausse des températures, en limitant la capacité de stockage du CO2 des arbres. Elle est aussi à l’origine de l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère. Les arbres abattus et brûlés rejetant le CO2 qu’ils ont stocké vers l’espace. Par ailleurs, rappelons que les forêts abritent 80% de la biodiversité. Les écosystèmes sont ainsi fortement menacés.

Des solutions pour lutter contre la déforestation

Heureusement il existe des solutions pour lutter contre la destruction des forêts et agir à son échelle. En voici donc quelques-unes : privilégiez des produits alimentaires sans huile de palme. En effet, les plantations de palmiers à l’origine de ces huiles sont responsables de 20% de la déforestation mondiale. Essayez de consommer moins de viande : la transformation des forêts en terres destinées à l’élevage des animaux est considérable. Ou encore, favorisez les produits en bois issus de filières «responsables » : les conditions d’exploitation de ce matériau sont plus respectueuses de l’environnement, en limitant notamment le rythme d’abattement des arbres.

Philippines
Aux philippines : les étudiants devront planter des arbres pour récupérer leur diplôme.

Aux Philippines, la destruction massive des surfaces boisées est préoccupante. La couverture forestière est passée de 70% à 20% au cours du XXème siècle. Les autorités ont mis en place une idée originale pour sensibiliser la jeunesse aux enjeux environnementaux. Les écoliers et étudiants devront planter 10 arbres par an pour recevoir leur diplôme, selon un texte de loi adopté le 15 mai dernier. Au final, 175 millions nouveaux arbres pourraient être ainsi plantés chaque année !

Publicité