Automne : pourquoi les feuilles tombent-elles des arbres ?

Les températures ont bien baissé, l'automne est là. Et comme chaque année en cette saison, les feuilles des arbres changent de couleur et finissent par tomber. Pourquoi les arbres perdent-ils leurs feuilles en automne ?

Feuilles automne
Chaque année en automne, les arbres perdent leurs feuilles. Ce processus leur permet d'économiser de l'énergie pour l'hiver.

Chaque année, lorsque les températures baissent en saison automnale, les feuilles des arbres de nos forêts, parcs et jardins commencent à jaunir, se dessèchent et finissent par tomber. On parle d'arbres à feuilles caduques. Ce processus permet aux arbres de vivre au ralenti et d'économiser de l'énergie pour l'hiver.

Aux couleurs d'automne

Du printemps au début de l'automne, les feuilles des arbres sont vertes. La chlorophylle - qui signifie "feuille verte" en grec - est un pigment très abondant durant la croissance des feuilles en période estivale. Impliquée dans la photosynthèse qui transforme la lumière solaire en énergie et en matière organique, la chlorophylle absorbe les radiations bleues et rouges du soleil et donne cette teinte verte aux feuilles.

Mais en automne, l'ensoleillement est moindre et les températures baissent. Les arbres commencent à se mettre en veille. Privé de soleil, leur métabolisme ralentit et la photosynthèse s'interrompt. Les forêts dévoilent alors des nuances de couleurs chaudes produites par des pigments déjà présents dans les feuilles : les xantophylles jaunissent les feuilles des arbres tandis que les carotènes leurs donnent une couleur orangée.

Les arbres laissent mourir leurs feuilles

Le tronc et les branches sont protégés par l'écorce, les racines sont à l'abri dans le sol mais les feuilles ne résistent pas au froid. Véritables capteurs solaire, elles réagissent à la réduction de la durée du jour et provoquent la libération d'une hormone végétale, l'éthylène. À la sécrétion de cette hormone, les arbres produisent des bouchons de liège qui empêchent la sève de circuler dans les feuilles. Petit à petit, les feuilles brunissent, se fragilisent et finissent par tomber.

L'arbre stocke la sève et tous ses nutriments et autres substances utiles pour l'hiver en occultant ce qui n'est pas nécessaire pour lui : ses feuilles. Mais tous les arbres ne perdent pas leurs feuilles en période hivernale. C'est le cas des conifères dont les petites aiguilles résistent au froid, ou du chêne vert et de l'olivier des régions au climat méditerranéen qui gardent leurs feuilles en hiver. On parle alors de feuilles persistantes.