Météo : la tendance en France jusqu'au début du mois de juin

Comme chaque semaine, nous faisons le point sur l'évolution météo prévisible à un mois d'échéance sur la France. Alors que nous connaissons un début mai globalement perturbé, que nous réservent la deuxième quinzaine et le début du mois de juin ?

caen
Excepté ce week-end, le soleil s'est fait bien rare depuis le début du mois de mai sur le nord du pays...

C'est l'exception qui confirme la règle. Le week-end qui débute s'annonce quasiment printanier avec du soleil et des températures en hausse... mais avec un peu de recul, il s'intercale entre une semaine précédente bien humide et fraîche, et une autre à venir probablement du même ordre...

Depuis la fin avril, le printemps a bien du mal à s'installer sur la France. Tant mieux pour la pluie qui atténue le début de sécheresse que nous connaissions, mais dommage pour ceux qui aimeraient profiter un peu des beaux jours...

Comme chaque semaine, nous allons analyser l'évolution météorologique la plus probable d'ici à un mois, ce qui nous emmène jusqu'au début du mois de juin, à l'aide des projections des modèles météorologiques à l'heure de rédaction de cet article.

Une mi-mai perturbée

A la faveur d'un flux de sud très puissant, la chaleur sera de retour ce week-end sur toute la France. Les températures maximales pourront dépasser les 30°C ce samedi après-midi sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine. Dimanche, les températures seront estivales sur le centre et l'est du pays. On attend par exemple 28°C à Auxerre, Colmar et Bourges.

Le vent sera violent durant la journée de dimanche sur le massif Central, la vallée du Rhône et en remontant jusqu'au Dijonnais. Une dégradation orageuse assez marquée se mettra en place sur l'ouest dès dimanche après-midi, et envahira les régions de l'est durant la nuit et la journée de lundi. Les précipitations seront parfois abondantes lundi sur le centre-est.

Pour le restant de la semaine et le pont de l'Ascension, les températures vont chuter après cet épisode pluvio-orageux, repassant à nouveau sous les normales de saison. Le temps restera instable, y compris durant le week-end, avec de fréquentes averses sur tout le pays.

strasbourg
Le soleil et la chaleur pourraient être enfin au rendez-vous à la toute fin du mois de mai...

Du mieux à l'approche de juin ?

La semaine suivant le pont de l'Ascension (17-23 mai) devrait rester marquée par une incertaine instabilité même si progressivement le temps deviendrait moins orageux. Par évolution diurne, des averses resteront de mise l'après-midi, entrecoupées d'éclaircies plus ou moins franches. Les températures resteraient plutôt en-dessous des normales, sans fraîcheur excessive toutefois.

Une amélioration plus franche devrait se dessiner pour la dernière semaine de mai, avec des précipitations bien plus rares et des journées globalement ensoleillées. Les températures devraient se rapprocher des normales de saison. Il n'est pas exclu que le temps soit un peu plus chaotique en direction du sud-est et de la Corse.

Enfin, pour les premiers jours de juin, les modèles à long terme envisagent un temps sec et ensoleillé, avec des températures proches des normales de saison. Cette tendance reste bien évidemment à confirmer dans nos prochains articles...