Oman : de violents orages provoquent des crues éclair impressionnantes

Ce début de semaine a été marqué par des conditions météo agitées sur le sud-est de la péninsule arabique et en particulier dans le sultanat d'Oman où des orages particulièrement violents ont éclaté.

Les orages sont rares dans les régions désertiques qui composent le Proche-Orient mais lorsqu’ils éclatent, les conséquences sont souvent impressionnantes. Et ce fut le cas en début de semaine, près d’un an après des orages meurtriers qui avaient déjà touché Oman, sous l’effet d’un minimum dépressionnaire. Celui-ci a ainsi déstabilisé la masse d’air et généré une forte instabilité se traduisant par des orages localement violents. Leur principale caractéristique a été la pluie avec de fortes intensités qui ont conduit à des crues éclair dans plusieurs régions.

Et c’est la région d’Al-Batina qui a été l’une des plus touchées par ces intempéries avec des inondations provoquées par une montée rapide des eaux mais aussi par des submersions marines. Les sauveteurs ont indiqué avoir secouru plusieurs personnes prises au piège dans leurs véhicules. Selon le bilan définitif, il n’y a aucune victime à déplorer. Les dégâts sont toutefois importants, des maisons s’étant partiellement effondrées en raison de très violentes rafales de vent. L’approvisionnement en électricité a également été fortement perturbé.

Des arbres ont également été déracinés par dizaines, les bâtiments actuellement en construction ainsi que la station pétrolière Al Maha à Saham ont également été endommagés en raison de vents violents. Des ouvriers piégés par des chutes de débris sur des chantiers de construction ont aussi dû être secourus. Outre ces violentes rafales de vent et les pluies intenses, l’activité électrique associée à cette dégradation a été particulièrement soutenue. Des chutes de grêle ont par ailleurs été signalées localement.

Oman, situé dans la partie sud-est de la péninsule arabique, possède un climat de type aride avec un variant tropical. Une grande moitié sud du pays est ainsi concernée par une saison de mousson entre juin et septembre. En dehors de cette période, le climat est extrêmement sec avec des pluies rares, chaque mois comptabilisant en moyenne seulement un jour de pluie. Il est d’ailleurs conseillé d’y partir en voyage entre novembre et mars, les températures affichant des niveaux supérieurs à 40°C en dehors de cette période.