Été maussade : soleil et chaleur vont-ils revenir en août ?

Même si peu de records de pluie ou de fraîcheur ont été battus au cours de ce mois de juillet, l’immense majorité des vacanciers s’accordera sur la météo plutôt maussade des dernières semaines, exception faite des régions méditerranéennes. La situation va-t-elle évoluer pour les aoûtiens ?

Le ciel sera souvent hésitant au cours de ce mois d'août, sauf en direction des régions méditerranéennes...
Le ciel sera souvent hésitant au cours de ce mois d'août, sauf en direction des régions méditerranéennes...

Depuis plusieurs jours, les tendances saisonnières qui avaient annoncé un été plus chaud et plus sec que la normale sont pointées du doigt et pour cause… Ces dernières semaines se sont avérées très changeantes en raison d’anticyclones souvent un peu faibles et trop éloignés pour que le soleil et la chaleur s’installent durablement. Si l’on excepte la météo estivale de la semaine dernière et les régions du sud-est qui profitent d’un temps chaud et ensoleillé depuis la fin du printemps, cet été n’est pour l’heure pas à la hauteur des espérances des vacanciers… Mais les aoûtiens seront-ils plus chanceux que les juillettistes ?

Vers une première quinzaine d’août fraîche et maussade…

Dans la continuité du mois de juillet, il ne faut pas s’attendre à un revirement de la situation pour cette semaine s’étirant du 2 au 8 août avec des hautes pressions en retrait vers les Açores et des dépressions circulant entre l’Atlantique, les îles britanniques et la mer du Nord. Résultat : une météo très partagée avec un ciel hésitant souvent entre nuages, éclaircies et averses depuis la façade océanique aux régions de l’est. Une perturbation active accompagnée de pluies et de vents forts devrait même traverser le pays jeudi. En dehors de cette journée, le sud-est sera épargné et profitera d’un temps chaud et ensoleillé, sous l’effet d’un mistral et d’une tramontane récurrents. Avec des températures affichant une moyenne de 23°C au nord et de 26°C au sud, elles resteront un peu faibles pour la saison, sauf en direction de la Grande Bleue.

Avec une anomalie de l’ordre de -2°C pour la semaine du 9 au 15 août, les conditions ne seront toujours pas estivales. Les températures auront simplement gagné un ou deux degrés par rapport au début du mois mais resteront encore trop justes pour la saison. Dans le sud-est, pas de changement non plus avec là, un mercure normal et donc modérément chaud. Concernant les précipitations, elles s’annoncent un peu moins fréquentes que durant la semaine précédente. La raison ? L’anticyclone va se rapprocher de l’Europe de l’ouest, formant une barrière de hautes pressions sur le Proche Atlantique. Ainsi, les pluies ou les averses seront plus rares et proches de la normale alors qu’elles seront aux abonnées absentes en Méditerranée où le vent sera souvent présent et fort.

… Avant une amélioration après la mi-août ?

Et si la fin de l’été s’avérait plus clémente ? Selon les derniers scénarios, l’anticyclone pourrait bien être plus costaud à l’approche de la rentrée. Ainsi, le temps s’annonce calme et agréable au cours de la semaine du 16 au 22 août avec des éclaircies dominantes et peu de précipitations. Les températures, de leur côté, seront proches des normales de saison. Ainsi, dans certaines régions, elles pourraient être plus élevées que celles relevées au cours des derniers jours.

Cette tendance d’une météo au beau fixe semble vouloir se confirmer pour la dernière semaine d’août, du 23 au 29. Actuellement, la majorité des scénarios annonce un mercure dans les normales de saison tandis que les pluies seront plus discrètes que la moyenne. Dans ces conditions, si ces tendances venaient à se confirmer, c’est en Méditerranée ou au cours de la deuxième quinzaine d’août qu’il fallait partir en vacances… Seule bonne nouvelle : une sécheresse absente quasiment partout cet été !