Novembre 2020 : le plus chaud jamais enregistré dans le monde

Selon le service européen Copernicus, novembre 2020 est le mois de novembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde depuis le début des relevés en 1979. D'après l'Organisation Météorologique Mondiale, 2020 fait partie des trois années les plus chaudes jamais enregistrées...

Novembre 2020 le plus chaud jamais enregistré
L'étendue de la banquise arctique a atteint sa 2ème valeur la plus basse en novembre...

Les scientifiques du service européen Copernicus ont annoncé cette semaine que novembre 2020 était le mois de novembre le plus chaud jamais enregistré à l'échelle mondiale. La température de novembre 2020 a dépassé de 0,13°C le précédent record détenu à égalité par les mois de novembre 2016 et 2019. La température moyenne de novembre 2020 s'est établie à +0,77°C au dessus de la moyenne pour la période de référence allant de 1981 à 2010.

L'automne le plus chaud jamais enregistré en Europe :

La plupart de l'Europe a connu des températures plus élevées cet automne mais particulièrement dans une grande partie du nord et de l'est du continent. Novembre 2020 est le 2ème mois de novembre le plus chaud en Europe avec le mois de novembre 2009 mais 0,2°C en-dessous de la température moyenne de novembre 2015. En France, novembre avait commencé avec de la douceur et des températures moyennes entre 2 et 4°C au dessus des normales saisonnières.

Les températures automnales moyennes de 2020 en Europe en font l'automne boréal (septembre, octobre, novembre) le plus chaud jamais enregistré après l'automne 2006 avec un écart de +0,6°C et +1,9°C par rapport à la période de référence de 1981-2010. Les températures étaient aussi bien plus élevées que la moyenne dans la région arctique et sibérienne durant toute l'année 2020 et pas seulement durant l'automne ou le mois de novembre.

Avec cette température annuelle plus élevée que la normale, la mer de glace de l'Océan Arctique et de la Sibérie a fondu, sa couverture est beaucoup plus faible depuis le début de l'été. L'étude de Copernicus montre que l'étendue de la banquise arctique a atteint sa 2ème valeur la plus basse ce novembre depuis le début des observations par satellite en 1979. Seuls l'Asie centrale et l'Antarctique occidental ont connu des températures inférieures à la moyenne.

2020 sur le podium des trois années les plus chaudes jamais enregistrées

Les données du service de Copernicus montrent que 2020 est au même niveau que l'année 2016 - la plus chaude jamais enregistrée - suivi de près par l'année 2019. L'Organisation Météorologique Mondiale a affirmé début décembre que 2020 ferait partie de l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées à l'échelle mondiale. À moins que la température mondiale ne baisse considérablement en décembre, 2020 pourrait battre le record de 2016 !

2020 a été plus chaude de +0,5°C en Europe que la période de janvier à novembre 2019, qui détient le record de l'année civile la plus chaude jamais enregistrée et au moins plus chaude de +0,4°C que n'importe quelle autre année. Il est certain que 2020 sera l'année la plus chaude pour le continent européen. "Une tendance préoccupante" pour Carlos Buentempo directeur du service de Copernicus sur le changement climatique.

"Ces records sont cohérents avec la tendance au réchauffement à long terme du climat mondial" souligne-t-il. Pour le directeur du service Copernicus, il est nécessaire que les politiques considèrent "ces records comme une sonnette d'alarme" pour réfléchir "plus sérieusement que jamais à la meilleure façon de faire respecter les engagements internationaux énoncés dans l'Accord de Paris 2015 qui vise à contenir le réchauffement climatique sous la barre des +2°C.