Neige : de 40 à 80 cm tombés en 48 heures, parfois à basse altitude

Toujours sous l'influence d'un système dépressionnaire et avec une masse d'air froid, les chutes de neige ont été une nouvelle fois abondantes ces dernières heures, en particulier sur le sud du Massif Central et les Pyrénées.

Si nous sommes officiellement entrés en hiver le 1er décembre dernier, les conditions météo sont là, chaque jour, pour nous le rappeler ! Car depuis une semaine, une masse d'air froid englobe tout le pays et plus largement une grande partie de l'Europe de l'ouest. De plus, avec un flux orienté au nord-ouest, l'humidité parvient sans difficulté à s'infiltrer, occasionnant ainsi d'abondantes chutes de neige sur tous les massifs et parfois, jusqu'à basse altitude.

Ce fut particulièrement le cas ces dernières heures sur le sud du Massif Central. Le département de la Lozère avait été ainsi placé en vigilance orange en raison d'un important épisode neigeux. Entre lundi soir et mardi matin, il est régulièrement tombé entre 10 et 15 cm, et jusqu'à 30 voire 40 cm dans l'Aubrac au-dessus de 1500 mètres d'altitude. Avec de telles conditions, la circulation est rapidement devenue délicate sur plusieurs axes routiers du département alors que la préfète avait décidé de rendre obligatoire le port des équipements spéciaux.

C'est plus largement tous les départements du Massif Central qui ont été concernés par ces fortes chutes de neige même si les cumuls sont restés plus modestes ailleurs, et notamment dans le Cantal, l'Aveyron, l'Ardèche et le Puy-de-Dôme. Même chose dans le département du Gard où le célèbre Mont Aigoual, culminant à 1567 mètres d'altitude et connu pour y abriter un observatoire météorologique, a été le théâtre d'une véritable tempête de neige. Dans l'après-midi de mardi, les rafales de vent ont alors atteint 110 km/h avec une température de -3°C sous abri. Sous de faibles chutes de neige, le ressenti au vent avoisinait ainsi les -14 !

Autre massif concerné par une neige en importante quantité : les Pyrénées. Avec un vent de nord-ouest rabattant les précipitations contre le relief, la partie ouest de la chaîne pyrénéenne a ainsi reçu entre 20 et 40 cm de neige fraîche à moyenne altitude en seulement 48 heures et jusqu'à 80 cm près des sommets, avec une limite pluie-neige s'établissant autour de 800 mètres d'altitude. Le mètre de neige cumulée est désormais atteint dans les stations des massifs du Pays Basque, d'Aspe Ossau et de Haute-Bigorre.

Le week-end dernier, ce sont les reliefs de l'est qui ont essuyé les plus fortes chutes de neige avec de 30 à 40 cm selon les massifs et les versants. Dans un contexte sanitaire difficile, les remontées mécaniques ne peuvent toujours pas être mises en route, ce qui n'a pas empêché les habitants de ces régions de profiter des grands espaces grâce au ski de fond sur les domaines nordiques. Ce fut notamment le cas dans les Vosges et le Jura qui connaissent leur plus fort enneigement à cette période de l'année depuis 3 ans.