tameteo.com

Livre ou liseuse ? Que choisir pour limiter son impact environnemental ?

Noël approche à grand pas. Et avec cet événement annuel, son lot de cadeaux. Livre ou liseuse ? DVD ou streaming ? Que choisir pour limiter son impact environnemental ?

Livre, Liseuse, ADEME Environnement
Que choisir pour limiter son impact environnemental entre un livre ou une liseuse, entre acheter un DVD ou CD et utiliser du streaming ? C'est la question à laquelle l'ADEME a tenté de répondre dans sa dernière étude qui porte sur la digitalisation des services culturels.

En quelques décennies, la culture s'est énormément digitalisée. Les livres ont laissé place aux liseuses, et les CD et DVD ont cédé leur place au streaming. Mais avec le risque de pénurie d'énergie cet hiver, l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) nous aide à limiter notre impact sur l'environnement dans leur dernière étude.

La question est : qu'est-ce qui émet le plus de CO2 ? La fabrication d'un livre ou d'une liseuse ? La réponse à cette question n'est pas si simple. Car en plus de prendre en compte les émissions de CO2 et les matières premières utilisées pour la fabrication, il faut aussi évaluer l'intensité d'utilisation.

En effet, un livre papier de 300 pages aura un impact environnemental plus faible (entre les ressources, les émissions de CO2 et la possibilité de prêter, donner, vendre après utilisation) que la fabrication d'une liseuse numérique. En revanche, si on achète plus de 10 livres par an - dans le cas de livres neufs jamais réutilisés - alors mieux vaut investir dans une liseuse électronique.

Car son coût environnemental sera moindre du fait de sa réutilisation. Et si on part du principe qu'un livre neuf est lu deux fois, alors la liseuse est rentabilisée écologiquement au bout de 20 lectures par an. Dans le meilleur des cas, il vaut mieux privilégier les livres papiers d'occasion quand cela est possible (gratuits dans les boîtes à lire, ou en brocante, dépôt-vente voire en ligne).

En ce qui concerne l'audiovisuel (musique ou film/série), écouter de la musique avec un CD est plus néfaste pour l'environnement que l'écouter au format numérique. Notamment si l'on prend en considération l'ensemble de cycle de vie du CD, à savoir : la fabrication, l'utilisation jusqu'à l'élimination du CD.

Pourtant, plus vous écouterez le CD, plus son impact sur l'environnement va s'amoindrir. Car ce support a une durée de vie importante comme le rappelle le média Libération. Car tout comme le livre, le CD peut être réécouter (et ce, plus de deux fois !) pendant des années, être prêté, donné ou vendu.

Il en va de même pour les DVD. Si vous ne regardez votre DVD que 2 fois, alors privilégiez le streaming. Mais attention, l'impact environnemental des musiques et films numériques dépend de votre connexion internet et de votre équipement.

Selon l'étude de l'ADEME, regarder 7h de streaming par semaine sur votre tablette en basse définition en étant connecté au wifi, le bilan carbone équivaut à un trajet en voiture de 20 km... Contre 133 km si vous regardez votre série préférée en haute définition et connecté à la 4G !