tameteo.com

De graves inondations font des ravages dans le nord de l'Irak !

Des pluies torrentielles et de la grêle ont causé des inondations et des dégâts à Erbil, une ville du nord de l'Irak. Des véhicules ont été bloqués sur des routes, des maisons ont été inondées et des routes et des quartiers entièrement bloqués. Les images sont impressionnantes !

Samedi 30, la ville d'Erbil, dans le nord de l'Irak, a été touchée par le premier épisode de fortes pluies de la saison. Plusieurs maisons ont subi des dégâts matériels, des voitures ont été bloquées, bloquant les routes principales qui ont été complètement inondées. Comme on le voit dans la vidéo, les rues et les routes ressemblent à des rivières.

Sous les pluies diluviennes, de nombreux quartiers ont été inondés, notamment sur la route de Pirmam, une ville située à environ 33 km au nord-est d'Erbil, qui sont devenus des cibles privilégiées pour les inondations. La police d'Erbil a déclaré que des précautions avaient été prises, mais dans certains quartiers, les inondations ont dépassé les attentes.

Plusieurs personnes ont d'abord été bloquées sur le périphérique, affirmant avoir reçu des appels téléphoniques de leurs familles disant que leurs maisons avaient été inondées. Dans certaines zones résidentielles, les unités de la protection civile ont dû porter assistance aux personnes touchées par les inondations à l'aide d'hélicoptères.

Les inondations de cette année se sont produites précisément au cours d'une année de sécheresse record, avec l'assèchement de plusieurs rivières et lacs et la destruction de milliers de cultures agricoles.

S'adressant à un média de la région du Kurdistan irakien, Rudaw, le gouverneur d'Erbil, Omed Khoshnaw, a appelé les gens à rester à l'écart des rues sujettes aux inondations. Hamid Ismael, maire de Pirmam, a déclaré que la situation est partiellement sous contrôle, mais que la ville a subi des dégâts matériels, ainsi que des coupures d'électricité et d'Internet dans certaines zones.

La province d'Erbil est souvent confrontée à de graves inondations pendant les périodes les plus froides de l'année. Ces dernières années, plusieurs quartiers d'Erbil ont subi de graves dommages matériels dus aux inondations. Cette année, les inondations se sont produites alors que la région du Kurdistan a enregistré une année record de sécheresse, avec plusieurs lacs et rivières asséchés et des milliers de cultures agricoles ruinées.