tameteo.com

Science : comment les animaux marins sont-ils devenus terrestres ?

Cette découverte scientifique importante serait le résultat d'études menées par des chercheurs de l'Université d'Harvard sur une espèce de poisson mutant !

Gene poisson mutant
Il n'aura fallu changer qu'un seul gène du poisson zèbre pour que se développe os, muscles et articulation dans la nageoire pectorale de ce poisson mutant !

Ce poisson mutant créé par les chercheurs de l'Université d'Harvard pourrait bien expliquer l'évolution des vertébrés et leur transition de la mer à la terre. Ces scientifiques ont créé une espèce de poisson zèbre et en modifiant seulement un gène, ils ont réussi à faire pousser des os dans leurs nageoires ! Cette mutation marque une évolution importante dans notre compréhension de l'évolution des animaux vertébrés marins devenus terrestres...

Des poissons avec des coudes !

Fait remarquable : il n'a suffi de changer qu'un seul gène pour provoquer la modification des os de la nageoire pectorale - appelée "radiale proximale" - qui lie l'articulation au reste du poisson zèbre. Avec cette mutation, les scientifiques ont constaté le développement d'un nouvel ensemble d'os longs appelés "radiaux intermédiaires" capables de s'articuler avec les radiaux proximaux déjà existants et formant ainsi une articulation qui peut s'apparenter au coude humain.

Cette mutation montre que des changements génétiques simples peuvent développer des structures complexes. Les chercheurs n'ont pas eu à modifier les gènes du muscle, ni de l'articulation, ni de l'os. Un seul changement génétique et tout le système se coordonne : "Dans cette mutation unique, vous obtenez le nouvel os, vous fabriquez l'articulation et vous créez les attaches musculaires en une seule fois", confirme l'auteur principal Matthew Harris, professeur agrégé de génétique.

Les membres sont une innovation évolutive clé, ils permettent aux vertébrés de marcher et aux oiseaux de voler. D'où cette découverte scientifique importante car cette analyse génétique du poisson zèbre a permis de montrer comment une espèce marine pouvait évoluer en développant des appendices en forme de membre.

De la mer à la terre...

Malgré ces premiers résultats intéressants, la question de savoir si ces nouveaux os modifient la fonctionnalité des nageoires pectorales du poisson zèbre persiste. Les prochaines étapes de cette étude consisteront à déterminer si l'articulation de ces nouveaux os est suffisante pour influencer le mouvement des poissons : "Ce serait très intéressant de voir, par exemple, ce qui se passe si nous mettons notre mutant sur une plate-forme", s'interroge le professeur Harris.

Ce serait très intéressant de voir, par exemple, ce qui se passe si nous mettons notre mutant sur une plate-forme

Avec cette découverte, il serait enfin possible d'expliquer la façon dont les vertébrés ont fait leur premiers pas sur terre il y a plusieurs millions d'années et de dévoiler les mécanismes génétiques et les nombreux développements nécessaires pour y parvenir. "Bien que ce ne soit pas toute l'histoire, ce que nous voyons est une fenêtre sur le puzzle de la façon de passer d'une nageoire à un membre moderne", explique le chercheur.