tameteo.com

La lumière du soleil rend l'eau de mer potable en seulement 30 minutes

Dans les laboratoires du Département de génie chimique de l'Université Monash en Australie, des scientifiques ont développé une technique remarquable, transformant l'eau de mer en eau potable en moins de 30 minutes. Comment ont-ils fait ? Nous vous expliquons tout ici !

Des chercheurs australiens ont mis au point une technologie innovante qui permet la conversion de l'eau de mer en eau potable.
Des chercheurs australiens ont mis au point une technologie innovante qui permet la conversion de l'eau de mer en eau potable.

L'humanité tente depuis longtemps de trouver des moyens pour obtenir de l'eau potable sans recourir aux moyens traditionnels comme, par exemple, des forages qui capturent l'eau douce des rivières, des lacs ou des cascades. La réalisation incroyable la plus récente dans le domaine scientifique du génie chimique est l'exploit d'une équipe de chercheurs et de chimistes de l'Université Monash en Australie. Dans leurs laboratoires, les scientifiques ont développé une technique remarquable en transformant l’eau saumâtre et de mer en eau potable, en moins de 30 minutes, en utilisant des structures métal-organiques (MOF) et la lumière du soleil.

Selon l'agence Europa Press, cette équipe a appliqué des techniques de filtrage des particules nocives dans l'eau, ayant atteint une quantité impressionnante de 139,5 litres d'eau propre par kg de MOF et par jour. De plus, ils ont pu constater que cette tâche était réalisée de manière plus efficace en termes d'énergie, par rapport aux pratiques actuelles de dessalement de l'eau.

Comme le souligne l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour atteindre un niveau considéré comme de bonne qualité, l'eau potable doit contenir un total de solides dissous (TDS) inférieur à 600 parties par million (ppm). Or, les scientifiques ont atteint un TDS inférieur à 500 ppm en une demi-heure, régénérant le MOF pour une réutilisation en seulement quatre minutes sous la technique appliquée de la lumière du soleil.

Pourquoi la lumière du soleil ?

Les chercheurs ont créé un MOF qu'ils ont nommé PSP-MIL-53. Ce MOF a été synthétisé par l'introduction d'acrylate de spiropyrane (PSP) dans les pores du MIL-53, un MOF dont les avantages résident dans ses effets respiratoires et les transitions sur l'adsorption de molécules telles que l'eau et le dioxyde de carbone. L'adsorption est le processus par lequel des molécules ou des ions dans un fluide sont attirés ou retenus sur une surface solide.

Huanting Wang, professeur et auteur principal de cette recherche menée par le Département de génie chimique de l'Université Monash (Australie), a déclaré dans l'étude publiée le 10 août dans la revue scientifique Nature Sustainability : "Les procédés de dessalement thermique par évaporation consomment beaucoup d'énergie et d'autres technologies, telles que l'osmose inverse, présentent plusieurs inconvénients, notamment une forte consommation d'énergie et l'utilisation de produits chimiques pour nettoyer les membranes."

Le scientifique poursuit ses explications : "La lumière du soleil étant la source d'énergie la plus abondante et renouvelable de la planète Terre, il est donc pertinent de développer et d'utiliser un nouveau procédé de dessalement par adsorption grâce à l'utilisation de la lumière du soleil pour la régénération de l'eau. Cela fournit non seulement une solution de dessalement économe en énergie, mais également une garantie de durabilité dans le domaine de l'environnement."