Des dizaines de millions de personnes menacées par la montée des eaux

Avec le réchauffement climatique, les inondations côtières vont devenir de plus en plus nombreuses et destructrices. Près de 170 millions de personnes pourraient être menacées dans les décennies à venir.

Climat
Avec l'élévation du niveau des océans, des zones côtières devraient totalement disparaître.

Une étude récente publiée dans la célèbre revue Scientific Reports a récemment montré que plus de 150 millions de personnes pourraient faire face dans les années à venir à des inondations côtières dramatiques. En effet, avec le réchauffement climatique, le niveau des océans ne cesse d'augmenter. Entre 1993 et 2004, on estime que le niveau des océans a augmenté en moyenne de 3,2 millimètres par an. Si rien n'est fait pour inverser la tendance, les scientifiques alertent sur une submersion dramatique de nombreuses zones côtières.

171 millions de personnes menacées !

L'étude qui a été publiée dans la revue Scientific Reports a le mérite d'être claire ! Elle alerte sur les conséquences du réchauffement climatique : marées de plus en plus hautes, inondations côtières et ondes de tempête de plus en plus destructrices. Selon l'étude, jusqu'à 171 millions de personnes feront face dans les années à venir à un risque certain d'inondations côtières.
Si rien n'est fait pour inverser la tendance en matière d'émissions de gaz à effet de serre, jusqu'à 200 millions de personnes vivant actuellement sur des zones côtières seront confrontées à des inondations selon cette étude. Ce chiffre pourrait même s'élever à 253 millions de personnes d'ici à la fin du siècle si rien n'est fait pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre.
Selon Ebru Kirezci, doctorant à l'Université de Melbourne, "les ondes de tempête et les vagues déferlantes sur les zones côtières vont devenir de plus en plus intenses". Des dizaines de millions de personnes sont donc clairement menacées par ces risques.

De nombreuses zones à risques

L'étude alerte aussi sur les zones qui pourront être durement touchées. Ces zones comprennent la Caroline du Nord, la Virginie et le Maryland aux États-Unis, le nord de la France et le nord de l'Allemagne, la côte sud-est de la Chine, le Bangladesh et les États indiens du Bengale occidental et du Gujarat.
Ces inondations pourraient également causer de graves dommages économiques, notamment dans les pays qui ont le moins les moyens pour se protéger contre ces inondations côtières. Les observations récentes ont déjà montré que les inondations côtières avaient été multipliées par 5 dans plusieurs parties du monde depuis l'an 2000.
À lire aussi : une montée des océans plus importante que prévu.

Dans de nombreuses zones côtières, les inondations qui auparavant se produisaient une fois tous les 100 ans en moyenne pourraient dorénavant se produire tous les 10 ans ou moins d'ici la fin du siècle. Il est de toute façon assuré que le niveau des océans va augmenter d'ici 2050 - l'objectif est donc de limiter au maximum cette montée et de si possible inverser la tendance avant la fin du siècle. Il est urgent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre afin de limiter la fonte de la calotte glaciaire en Antarctique qui ferait monter le niveau des océans encore plus haut que prévu.