Quel rôle jouent les courants océaniques dans l'équilibre climatique ?

Les courants océaniques jouent un rôle essentiel dans le maintien de l'équilibre thermique de la planète. Mais avec le changement climatique, des répercussions se produisent sur ces courants allant d'une accélération de la fonte des pôles à une diminution de la biodiversité marine.

Image du Gulf Stream obtenue grâce aux données satellitaires (crédits : NASA).
Image du Gulf Stream obtenue grâce aux données satellitaires (crédits : NASA).

Les courants océaniques sont de véritables "autoroutes" qui déplacent de grandes quantités d'eau dans les océans et dans les plus grandes mers . L'origine de ces courants provient des propres mouvements de la Terre, principalement la rotation sur son axe et sa translation autour du Soleil. Ils ont pour conséquences directes la position des continents et la morphologie des côtes.

Le Gulf Stream, l’un des courants les plus connus

Les courants océaniques à grande échelle se déplacent circulairement de l'équateur vers les pôles , avec une rotation dans le sens horaire pour l'hémisphère Nord et dans le sens anti-horaire pour l'hémisphère Sud. Sur ces routes, la température de ces masses d'eau de surface gagne ou perd des degrés selon si elles se déplacent des pôles vers l'Équateur ou inversement . Et cet échange de températures contribue à la thermorégulation de l'atmosphère.

Généralement, lorsque sont évoqués les courants marins, il s’agit des courants de surface mais il existe également d'autres types de courants qui proviennent du déplacement de grandes masses d'eau froide plus en profondeur . Ces courants apparaissent principalement dans les zones côtières où la montée des eaux plus profondes, plus denses et plus froides est connue sous le nom d'upwelling. Les eaux à basse température sont, sur le plan écologique, plus productives que les eaux chaudes . C'est pourquoi les zones d'upwelling sont des caractéristiques d'une grande biodiversité et d'une importance dans l'industrie de la pêche.

En France et même plus largement en Europe, le courant océanique le plus connu est le Gulf Stream . Prenant sa source entre les Bahamas et la Floride où la température de l’eau dépasse les 30°C, il parcourt plusieurs milliers de kilomètres pour s’atténuer au large des côtes norvégiennes. Il baigne ainsi de ses eaux chaudes une partie de la côte Atlantique de l'Europe et en particulier la façade Ouest du Royaume-Uni, le littoral Atlantique en France, le pays basque espagnol ainsi que les côtes islandaises. Son rôle est de maintenir la douceur des climats de l'Europe occidentale, ce qui explique le climat tempéré qui englobe une grande partie de la France .

L’impact de réchauffement climatique

Ces courants océaniques ne sont pas épargnés par les effets du changement climatique . Alors que la température à la surface du globe augmente à une vitesse inattendue, l'océan subit les conséquences des changements dans les schémas de mouvement des courants . À cet égard, l'une des principales préoccupations est la présence de zones d’eau tiède voire chaude près des pôles et accélère ainsi la fonte des glaces . Par conséquent, elle vient alimenter avec ces eaux froides et douces (non salées) les courants marins, provoquant des anomalies thermiques qui affectent fortement le climat et la biodiversité des océans et des continents .

Une autre conséquence de la fonte des pôles est l'élévation du niveau de la mer , largement démontrée par la communauté scientifique comme l'un des principaux problèmes du changement climatique mondial.