Le niveau de la mer pourrait augmenter de plus d'un mètre d'ici 2100 !

Selon récente étude, le niveau de la mer devrait augmenter de plus d'un mètre d'ici 2100 et de 5 mètres d'ici 2300. De nombreuses villes et îles pourraient ainsi être amenées à disparaître.

Le niveau de la mer devrait augmenter considérablement d'ici 2100, dépassant parfois le mètre.
Le niveau de la mer devrait augmenter considérablement d'ici 2100, dépassant parfois le mètre.

Une enquête réalisée auprès d'une centaine d'experts des océans et du monde marin a donné ce résultat effrayant : la majorité pense que si nous ne modifions pas les émissions de polluants, le niveau de la mer continuera d'augmenter. À l'échelle mondiale, cette hausse pourrait atteindre plus d'un mètre d'ici 2100. D'ici 2300, une augmentation jusqu'à 5 mètres serait même possible. La nouvelle évaluation des risques est basée sur une connaissance croissante des systèmes impliqués, à savoir les océans, les masses de glace ou encore les cycles de l'eau.

Les scientifiques mettent également en évidence les incertitudes toujours d'actualité, mais soulignent que les estimations précédentes de l'élévation du niveau de la mer étaient beaucoup trop faibles ou modérées. L'impact sera alors beaucoup plus dramatique que prévu. De nombreuses villes et îles sont ainsi directement menacées d'extinction. Si le niveau de la mer augmentait de plus d'un mètre, elle seraient même totalement inondées et disparaîtraient de la carte.

Des actions déterminantes

Le co-auteur de l'étude, Stefan Rahmstorf de l'Institut de recherche sur les changements climatiques de Potsdam, a déclaré que nos actions dans les prochaines décennies détermineront l'élévation du niveau de la mer pendant de nombreux siècles. Les plus grandes incertitudes résident dans les calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique. Le risque d'inondation de Hambourg à Shanghai ou de Mumbai à New York dépendra ainsi de leur évolution précise.

Si l'accord de Paris est respecté et que l'augmentation de température est limitée à 2°C à l'horizon de la fin du siècle, une augmentation de 50 cm est modélisée d'ici 2100 et une augmentation de 0,5 à 2 mètres d'ici 2300. Cependant, si les émissions continuent au rythme de ces dernières années, un réchauffement climatique de 4,5°C est possible. Il en résulterait alors une augmentation de 0,6 à 1,3 mètre en 2100 et même de 1,7 à 5,6 mètres en 2300.

Il est urgent d'agir

Les relations entre scientifiques sont très complexes alors qu'il existe de nombreuses études et résultats de recherche sur le sujet. Par conséquent, les 100 chercheurs les plus connus ont été interrogés afin d'obtenir une image assez précise de la situation actuelle de la recherche. Tout le monde est alors arrivé au même constat : si nous n'agissons pas rapidement, le niveau des mers continuera de monter.

Les 106 experts interrogés ont été sélectionnés de manière objective en utilisant une base de données de publications de premier plan pour déterminer les auteurs d'études scientifiques sur le niveau de la mer les plus actifs. Ils avaient ainsi tous au moins six articles publiés sur le sujet dans des revues scientifiques depuis 2014.