tameteo.com

Des scientifiques déconcertés par de mystérieux trous vus dans l'Atlantique

La NOAA demande de l'aide pour déterminer l'origine des trous, qui suivent un schéma linéaire et uniforme et semblent avoir été creusés dans le fond marin. Mais qu'est ce que cela pourrait être ?

La dorsale médio-atlantique recèle encore de nombreux secrets, bien cachés au fond des mers. Quels sont les trous mystérieux qui suivent un motif uniforme ?
La dorsale médio-atlantique recèle encore de nombreux secrets, bien cachés au fond des mers. Quels sont les trous mystérieux qui suivent un motif uniforme ?

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) aux États-Unis a partagé une découverte au fond de l'Atlantique qui a laissé les scientifiques "perplexes", comme l'agence le montre sur Twitter (ci-dessous).

Au cours d'une récente expédition sur la dorsale médio-atlantique - une élévation sous-marine qui sépare certaines des principales plaques tectoniques - les océanographes ont trouvé une série de trous, en ligne droite, qui semblaient avoir été creusés dans le fond marin.

"Lors de la plongée de samedi, nous avons vu plusieurs ensembles de trous sous-linéaires sur le fond marin. L'origine des trous a déconcerté les scientifiques (…) Les trous semblent avoir été faits par des humains, mais les petits tas de sédiments autour d'eux suggèrent qu'ils ont été creusés par quelque chose. Quelle est votre hypothèse ?" demande la NOAA.

Les chercheurs à bord du navire Okeanos ont découvert les trous mystérieux le 23 juillet, lorsqu'ils ont utilisé un robot submersible pour explorer une crête volcanique au nord de l'archipel des Açores, près du Portugal.

Les trous dans le fond marin ne sont pas rares, mais à la surprise des scientifiques, ceux qui ont été découverts ont révélé un motif uniforme, semblant presque avoir été conçus par des mains humaines, sauf que les trous font 2,5 km de profondeur.

Les soi-disant trous mystérieux au fond de l'océan Atlantique vus de près. Source : Exploration océanique de la NOAA
Les soi-disant trous mystérieux au fond de l'océan Atlantique vus de près. Source : Exploration océanique de la NOAA

Une semaine plus tard, les chercheurs ont identifié quatre autres ensembles de trous à environ 483 kilomètres. "Nous avons essayé de jeter un coup d'œil aux trous et de les percer avec les outils du véhicule télécommandé, mais nous n'avons pas pu", a expliqué la NOAA dans un communiqué de presse.

Ce n'est pas la première fois que ces trous apparaissent

Malgré cette découverte surprenante, ce n'est pas la première fois que des océanographes repèrent de tels trous. En 2004, une expédition dans la même zone menée par les scientifiques Michael Vecchione et Odd Aksel avait déjà détecté plusieurs ensembles de trous. À l'époque, les scientifiques les avaient appelés lebensspuren, un mot allemand que l'on pourrait traduire par « traces de vie ».

Vecchione et Aksel n'ont pas été en mesure de déterminer d'où venaient les trous ni comment ils avaient été faits. Ils ont émis l'hypothèse que les sédiments trouvés près des trous pourraient indiquer l'excavation et l'extraction de sédiments par un organisme qui vit sur le fond marin ou, peut-être, les restes de nourriture d'un gros animal.

La plus longue chaîne de montagnes du monde

Outre les trous découverts dans les fonds marins, la dorsale médio-atlantique recèle encore de nombreux secrets. D'une longueur de plus de 16 000 km, cette chaîne de montagnes sous-marines est la plus longue chaîne de montagnes du monde. En elle convergent, d'une part, les plaques eurasienne et nord-américaine et, d'autre part, les plaques africaine et sud-américaine.

Des missions telles que celles du navire Okeanos sont utiles aux scientifiques pour mieux comprendre les mouvements sismiques et les événements hydrothermaux, qui sont des fissures ou des fumerolles d'où s'écoulent de l'eau chaude, car ils se trouvent dans des zones où le magma de l'intérieur de la Terre est proche de la surface.