tameteo.com

Des fleurs sur Mars ? La NASA explique l'origine de ces formations !

La NASA a annoncé que le rover Curiosity a obtenu des images à haute résolution d'une formation minérale particulière à la surface de Mars. Découvrez ici son origine et d'autres curiosités concernant le vaisseau spatial qui se trouve sur la planète rouge depuis plus d'une décennie.

fleur Curiosity
Cette étrange formation minérale en forme de fleur a été photographiée par le rover martien Curiosity de la NASA le 24 février. Crédit : NASA/JPL-Caltech/MSSS.

La semaine dernière, la NASA a partagé des images saisissantes de minuscules et délicates formations florales détectées à la surface de Mars. Mesurant environ 1 cm, la "fleur des rochers" a été photographiée le 24 février, et publiée par la NASA le 1er mars.

La fusion de six images capturées par le Mars Hand Lens Imager (MAHLI) à bord du vaisseau spatial Curiosity a permis de former une image d'un amas de cristaux diagénétiques qui, selon les experts du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, trouvent leur origine dans la précipitation de particules minérales contenues dans l'eau.

Les "diagénétiques" sont des cristaux tridimensionnels formés par la combinaison de plusieurs minéraux, qui, selon des recherches antérieures sur le sol martien, sont restés "piégés" à l'intérieur de certaines roches. L'effet de l'érosion sur la surface de la planète rouge a "mis au jour" ces formations cristallines particulières et résistantes qui ressemblent à de minuscules fleurs. Témoins exceptionnels du passé, les "fleurs martiennes" suggèrent que la vie microbienne associée à la présence d'eau a pu exister autrefois sur cette planète aujourd'hui inhospitalière.

Curiosity a déjà observé des formations similaires

Les recherches présentées lors de la 46e Conférence sur les sciences lunaires et planétaires ont montré qu'à Pahrump Hill, dans le cratère Gale, la présence d'eau liquide était attestée par les caractéristiques des strates du sol martien dans cette zone. Les amas de cristaux tridimensionnels identifiés avaient une plus grande résistance aux intempéries que leur roche hôte. Grâce au balayage analytique de l'instrument ChemCam et du spectromètre à rayons X à particules alpha (APXS) du rover Curiosity, il a également été possible de déterminer la composition chimique de ces cristaux, caractérisée par une forte présence de magnésium et de soufre.

Un voyage qui dure plus de 3400 Soles !

Le Mars Science Laboratory, également connu sous le nom de Curiosity, dans le cadre du programme d'exploration de Mars de la NASA, a été lancé le 26 novembre 2011 à bord de la fusée Atlas V 541 depuis Cap Canaveral, en Floride. Le 6 août 2012, il s'est posé en douceur dans le cratère Gale, testant les technologies innovantes de l'époque.

Un jour solaire martien, ou "sol", dure 24 heures, 39 minutes et 35 244 secondes.

De dimensions similaires à celles d'une voiture de sport (3 m de long, 2,7 m de large et 2,2 m de haut) et pesant 899 kg, il est équipé d'un générateur d'énergie électrique basé sur la désintégration radioactive du plutonium. Équipé de caméras capables de capturer des images et des vidéos en couleur à différentes distances, de plusieurs spectromètres, de détecteurs de rayonnement et de capteurs atmosphériques, il fait partie de programmes de recherche axés sur la caractérisation du climat, la composition du sol et la détermination de la présence de vie sur Mars.

Curiosity est aujourd'hui le plus grand et le plus ancien des rovers qui ont exploré Mars, et avec des découvertes telles que les "fleurs martiennes", il continue de démontrer qu'il peut apporter une grande quantité de connaissances à l'exploration d'une planète que nous rêvons d'habiter.