Vague de chaleur sur la France la semaine prochaine

La tendance va radicalement changer pour la dernière décade de juin, avec le retour franc et massif de l’anticyclone, et les premières fortes chaleurs de la saison estivale.

soleil
Les premières fortes chaleurs de l'été sont attendues la semaine prochaine sur la France.

Le contraste sera saisissant. Après une première vingtaine souvent fraîche et instable, l’atmosphère va très nettement se réchauffer à partir de ce week-end, avec un pic de chaleur attendu en milieu de semaine prochaine.

Jusqu’ici, la dépression Nadine entretenait une certaine instabilité sur la France, avec des après-midis souvent orageux. Quant aux températures, sans être très fraiches, elles n’étaient pas non plus conformes à des niveaux de mi-juin.

Les chaleurs attendues sur la France la semaine prochaines seront-elles fortes au point de craindre un épisode de canicule ? Éléments de réponse.

L’anticyclone des Açores de retour !

La situation en altitude a commencé à évoluer dès vendredi. La dépression Nadine, situé entre les îles britanniques et les côtes de la Manche, a enfin entamé son recul vers l’Atlantique nord, permettant aux hautes pressions situées sur le Maghreb de remonter vers la France.

Cette situation va se poursuivre tout au long du week-end (20/21 juin), avec un renforcement des hautes pressions sur la France. C’est cette hausse du baromètre qui va permettre un retour franc du soleil, et une hausse généralisée des températures.

Cette hausse sera progressive mais néanmoins appréciable dès ce week-end. Ce samedi après-midi, on attend une moyenne de 22°C sur les régions de la moitié nord et 25°C sur la moitié sud. Des pointes à 28°C sont probables dans la région de Bordeaux et de Dax.

Ces températures maximales seront globalement en hausse de 2°C dimanche, le tout sous un ciel souvent clément, bien qu’un peu nuageux sur le nord-ouest du pays. Dans le sud-est, on frôlera les 30°C du côté de Nîmes.

Flambée des températures en milieu de semaine prochaine

Les pressions continuant de se renforcer, et l'air chaud en provenance du sud s'accentuant, c’est véritablement à partir de lundi que les températures maximales vont fortement augmenter, et que l’on passera au-dessus des normales saisonnières.

Sous un soleil de plomb, on dépassera dès lundi les 30°C sur l'ensemble des régions méditerranéennes, ce sera le cas mardi dans un grand quart sud-ouest, et mercredi sur l’ensemble du pays.

Mercredi, les 35°C pourront même être atteints en Nouvelle-Aquitaine et en basse vallée du Rhône, alors que jeudi, on pourrait bien atteindre les 33°C en Île-de-France, dans les régions centrales et en plaine d’Alsace. Ces températures maximales seront couplées à des températures minimales parfois élevées, notamment en ville.

A l’heure actuelle, il est toutefois encore impossible de dire si les seuils de canicule seront franchis dans certaines régions. Néanmoins, cet épisode de fortes chaleurs sur la France pourrait être difficile à vivre, dans la mesure où il s'agit du premier de la saison, et arrivant après une période relativement fraîche.

Si les températures s'annoncent très chaudes pendant plusieurs jours, les températures pourraient légèrement baisser à partir du week-end prochain avec l'arrivée d'orages par les régions de l'ouest. Cette tendance reste toutefois à confirmer étant donné l'échéance lointaine.