Météo en septembre : peut-on espérer une belle arrière-saison ?

Après un été plus chaud que la normale, ce début d'automne météorologique est marqué par le retour de la fraîcheur. Cette météo très changeante devrait d'ailleurs être le marqueur de ce mois de septembre.

Ce mois de septembre s'annonce très changeant, entre les dernières périodes estivales et les premiers frimas de l'automne...
Ce mois de septembre s'annonce très changeant, entre les dernières périodes estivales et les premiers frimas de l'automne...

Le dernier jour du mois d'août, qui indique également la fin de l'été météorologique - l'été calendaire se terminera quant à lui le lundi 21 septembre - a été marqué par les premiers frimas de l'automne avec un record de froid matinal pour un mois d'août à Brest où il faisait seulement 5,8°C au petit matin et par les premiers flocons de neige de la saison en montagne au-dessus de 2200 mètres sur les Alpes et les Pyrénées. Place désormais à la rentrée et à ce mois de septembre qui, selon les derniers scénarios, s'annonce très changeant avec une alternance de périodes fraîches et de périodes douces, à priori plus fréquentes, et avec des précipitations excédentaires en deuxième quinzaine.

Une 1ère quinzaine sèche, parfois chaude au sud

Après des matinées encore bien fraîches jusqu'à la fin de cette semaine de rentrée, les températures de l'après-midi vont, en revanche, reprendre des couleurs pour repasser au-dessus des normales de saison dès jeudi avec des pointes à 27-28°C au nord et ponctuellement plus de 30°C au sud. Le soleil, de son côté, s'annonce également de plus en plus généreux avec tout de même un peu plus de nuages entre les côtes de la Manche et le nord de la Seine. Cette embellie aux couleurs de l'été prendra fin dimanche avec un flux basculant au nord-nord-est et apportant alors davantage de nuages dans la plupart des régions et surtout une nouvelle baisse du mercure.

En début de semaine prochaine, le ciel hésitera encore entre nuages et éclaircies, exception faite des régions méditerranéennes où le soleil dominera à la faveur du mistral et de la tramontane. Néanmoins, avec des pressions relativement élevées, les averses se feront rares là où les passages nuageux seront au rendez-vous. Les températures resteront légèrement inférieures aux normales avant de retrouver un niveau de saison en deuxième partie de semaine, à mesure que l'anticyclone s'étendra vers la France avec aussi, de plus en plus de soleil jusque dans les régions septentrionales.

Vers une fin de mois agitée en Méditerranée ?

La mi-septembre pourrait connaître une période à nouveau plus estivale. Au cours de la semaine du 14 au 20, les hautes pressions feront ainsi barrage aux perturbations atlantiques, permettant à un temps ensoleillé de s'installer dans la plupart des régions. Les températures se situeront 2 à 3°C au-dessus des normes tandis que les précipitations seront déficitaires sur l'ensemble du territoire, laissant craindre une poursuite dans la sécheresse dans les régions centrales jusqu'au Grand Est.

Des pluies et des orages pour le pourtour méditerranéen en fin de mois.

Alors que l'automne astronomique débutera le mardi 22 septembre, cette semaine du 21 au 27 pourrait bien être en accord avec le calendrier. Des signaux indiquent qu'une goutte froide pourrait s'isoler en Méditerranée, faisant remonter des pluies et des orages en direction du sud-est de la France. Résultat : un épisode d'intempéries typique pour la saison toucherait les régions proches du golfe du Lion, à confirmer. Ailleurs, la météo s'annonce également instable avec quelques averses tandis que dans ce flux de sud-est, la douceur l'emportera au nord comme au sud.

En résumé, septembre 2020 s'annonce en "dents de scie" avec une première quinzaine calme mais très changeante et une deuxième partie plus classique. Ainsi, sur la totalité du mois, la moyenne du mercure devrait être supérieure à la normale alors que les précipitations s'annoncent dans les normales voire supérieures au sud et légèrement déficitaires au nord.