Météo : retour des orages ce mardi

Le temps chaud et ensoleillé que nous connaissions depuis plusieurs jours va laisser place à des orages ce mardi, parfois assez forts sur les régions du centre-est.

dijon © clément meirone
Les orages les plus forts devraient affecter le centre-est du pays, avec un risque non-négligeable de grêle.

Une dépression centrée sur les îles britanniques va mettre fin au temps chaud et estival qui régnait sur la France depuis plusieurs jours.

Lundi déjà, le temps était maussade sur la Bretagne et la Normandie, avec quelques pluies faibles. En revanche, il faisait encore très chaud sur les régions du centre-est. On a relevé jusqu'à 35°C à Lyon et Valence, 33°C à Grenoble et Vichy, 32°C à Dijon.

Ce mardi, l'instabilité va gagner du terrain avec un risque non-négligeable d'orages forts sur les régions du centre-est. Le temps restera perturbé mercredi, avant un retour au calme jeudi.

Risque d'orages forts sur le centre-est ce mardi

En matinée de mardi, des averses en provenance de l'Atlantique vont remonter en direction de la Normandie, de l'Île-de-France et de la Picardie. Ces ondées pourraient s'accompagner d'un ou deux coups de tonnerre, mais ne devraient pas être trop virulentes dans l'ensemble.

Dans le même temps, le temps deviendra de plus en plus lourd sur le centre-est, et les premiers orages éclateront sur le massif Central. Ces cellules orageuses devraient ensuite gagner le nord de l'ancienne région Rhône-Alpes, une grande partie est de la Bourgogne-Franche-Comté, voire même le sud de l'Alsace.

Sur toute cette zone, il existe une probabilité assez forte que les orages soient forts, avec d'importants cumuls de précipitations, de la grêle, et plus localement de fortes bourrasques de vent. Ces orages se décaleront en cours de nuit vers la Suisse.

lyon © clément meirone
L'agglomération lyonnaise pourrait être touchée par des orages forts ce mardi après-midi.

Encore de l'instabilité à l'est mercredi

En cours de nuit de mardi à mercredi, d'autres orages se développeront depuis les Pyrénées. En fin de nuit, ils remonteront sur l'Occitanie, avec d'importants cumuls de pluie par endroit. En cours de matinée, ce passage pluvio-orageux remontera vers la région Auvergne-Rhône-Alpes, alors que dans le même temps, d'autres averses se développeront sur la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand-Est.

Dans l'après-midi de mercredi, l'instabilité régressera progressivement vers l'est, et des ondées resteront possibles entre l'Alsace-Lorraine et les Alpes. Sur l'ouest du pays en revanche, les éclaircies seront de retour.

Ce passage perturbé sur deux jours aura le mérite de faire baisser assez sensiblement le mercure sur les régions de l'est. A Lyon, les températures chuteront de 10°C entre lundi et mercredi (de 35 à 25°C environ). Au nord, le mercure perdra environ 5°C sur l'ensemble de l'épisode.

Notons enfin que ces pluies seront plus que bénéfiques sur les régions qui les accueilleront, mais loin d'être suffisantes en raison d'un fort déficit hydrique depuis le début de l'été.