Météo : la tendance en France jusqu'au 10 avril

Comme chaque semaine, nous faisons le point sur l'évolution météo la plus probable en France d'ici à un mois. Quelle tendance nous attend d'ici à la première dizaine d'avril ? Un coup de froid tardif est-il possible ?

instabilité
Une alternance de périodes agitées et d'accalmies se dessine pour les prochaines semaines... un temps de saison !

Depuis jeudi, une grande partie du pays a renoué avec des conditions plus perturbées en raison de l'instauration d'un flux océanique. La pluie a fait son retour après une période relativement sèche qui persistait depuis la mi-février. L'agitation va encore rester de mise ce week-end avec le passage d'un fort coup de vent sur les régions du nord...

Que va-t-il se passer par la suite ? Entre-t-on dans une période durablement perturbée ou le beau temps va-t-il revenir à l'aube de l'arrivée officielle du printemps le 20 mars ? Un coup de froid tardif reste-il possible ? Nous vous proposons de prendre connaissance des évolutions météo les plus probables d'ici à un mois en France, en fonction des sorties des modèles à l'heure de rédaction de cet article.

Une certaine fraîcheur en vue

Un temps perturbé et instable persiste en cette fin de semaine, avec un fort coup de vent ce samedi entre les Hauts-de-France et le Grand Est. Il sera suivi d'un ciel de traîne assez actif dimanche, ponctué de giboulées et de neige à basse altitude sur les reliefs.

Une nouvelle perturbation est attendue lundi puis progressivement, les pressions vont remonter par l'ouest. L'anticyclone des Açores regonflera en milieu de semaine jusqu'à atteindre les îles britanniques. C'est alors un flux de nord-nord-est qui s'imposera sur la France, avec un temps plus sec mais aussi plus frais.

Le flux de nord-est deviendra encore plus prononcé en fin de semaine prochaine, avec les hautes pressions présentes jusqu'en mer du Nord et les basses pressions sur l'Europe centrale. Les températures seront assez nettement en-dessous des normales de saison pour l'arrivée officielle du printemps et le week-end du 20/21 mars. En outre, des retours d'est pourraient affecter les régions septentrionales, avec des averses et même de la neige à basse altitude sur les reliefs.

avignon © clément meirone
Le début du mois d'avril s'annonce probablement sous de meilleures auspices...

Un radoucissement début avril ?

Pour la dernière semaine de mars, les conditions devraient rester fraîches et passagèrement perturbées, mais sans doute dans une moindre mesure que la semaine passée. Les gelées resteront fréquentes le matin sur le nord-est.

Passée cette échéance, on ne peut s'appuyer que sur les anomalies probables de températures et de précipitations pour tenter de dessiner une tendance. Selon le principal modèle européen (ECMWF), la transition entre mars et avril devrait se passer sous des températures en hausse et sous un temps plus sec.

Tendance qui devrait encore s'accentuer à l'approche de la première dizaine d'avril, où la tendance paraît orientée vers des températures printanières et un temps ensoleillé. Enfin, les beaux jours à tous points de vue... ?