tameteo.com

Entre 2 et 5 cm de neige en plaine : vers un jeudi de galère ?

Si la neige est confirmée pour jeudi, les prévisions ont sensiblement évolué. C’est désormais selon un axe s’étirant des Hauts-de-France jusqu’au Poitou, en passant par Paris, où les flocons seront les plus nombreux.

Jeudi matin, Paris se réveillera peut-être sous une (fine) couche de neige.
Jeudi matin, Paris se réveillera peut-être sous une (fine) couche de neige.

La séquence hivernale qui a débuté il y a une dizaine de jours se poursuit dans un flux orienté tantôt au secteur nord-ouest, tantôt au nord et même parfois au nord-est comme c’est le cas actuellement. Elle s’accompagne de températures souvent négatives au réveil, sans atteindre des niveaux remarquables ou exceptionnels. Les précipitations, quant à elles, sont rares en raison de la proximité des hautes pressions. Malgré tout, une perturbation parviendra à s’infiltrer entre mercredi soir et jeudi, apportant de la neige jusqu’en plaine dans plusieurs régions. On fait le point sur les dernières prévisions.

Gare au risque de verglas

C’est en soirée de mercredi que la perturbation abordera les côtes de la Manche et le littoral de la mer du Nord. Elle donnera de la pluie en Bretagne et en Normandie par une température faiblement positive, généralement comprise entre 1 et 3°C sous abri. Plus au nord, en se heurtant à l’air froid présent, les précipitations se produiront sous forme de neige entre les Flandres et les plaines de Picardie. Au fil des heures, le front progressera tout en pivotant. C’est ainsi que l’Île-de-France, la Beauce ou la Touraine seront concernées en milieu ou fin de nuit. Il finira par atteindre le Poitou juste avant le réveil. Un peu plus à l’ouest, la région des Pays-de-la-Loire sera sous de petites pluies intermittentes une partie de la nuit.

Les derniers modèles décalent l'axe neigeux vers le nord-ouest, depuis les Hauts-de-France jusqu'au Poitou (modèle ECMWF).
Les derniers modèles décalent l'axe neigeux vers le nord-ouest, depuis les Hauts-de-France jusqu'au Poitou (modèle ECMWF).

Là où les flocons virevolteront, ils n’auront aucun mal à tenir au sol. Ainsi, jeudi matin, les paysages seront souvent recouverts de quelques centimètres de neige (2-3 cm en moyenne) entre les Hauts-de-France, la région parisienne, l’ouest et le nord du Centre-Val de Loire et le Poitou. Très localement, la couche pourra atteindre 5 cm, notamment sur les hauteurs du Nord. Il faudra également se méfier du risque de petites pluies verglaçantes à l’arrivée du front, de manière très temporaire, notamment entre l’est de la Vendée et l’ouest de la Picardie.

Toujours plus de la neige sur le Massif Central

Outre les chutes de neige liées à la perturbation dans le nord-ouest, quelques averses neigeuses seront également possibles jeudi matin entre l’Occitanie, le Limousin, l’Auvergne et la Bourgogne. Bien que désorganisées et localisées, elles pourront apporter un saupoudrage. Ces giboulées se maintiendront entre le Limousin et l’Auvergne vendredi et dans une moindre mesure samedi, apportant là aussi quelques centimètres de neige jusqu’en plaine. Le temps redeviendra plus sec durant la journée de dimanche, avant l’arrivée de nouvelles précipitations en début de semaine prochaine dans le quart nord-est.

D’ici ce week-end, le Massif Central recevra donc de nouvelles livraisons de neige fraîche, avec des cumuls de l’ordre de 10 à 15 cm possibles sur le Sancy ou encore l’Aubrac. Cette poudreuse viendra s’ajouter à l’épaisse couche actuellement présente. Elle atteint généralement 80 cm à 1500 mètres d’altitude et une cinquantaine de centimètres dès 1000 m, de bon augure à une dizaine de jours des vacances d’hiver et après un début de saison particulièrement poussif. Le constat est d’ailleurs le même sur tous les massifs, y compris dans les Vosges et le Jura.