Baisse des températures : la fin de l'été dès ce week-end ?

L'automne comme la rentrée approchent à grands pas et ce n'est pas la chute du mercure annoncée pour ce week-end qui incitera à dire le contraire. L'été, c'est donc terminé ? Ou la fraîcheur prévue ne sera que temporaire ? Voici notre analyse.

À quelques jours du mois de septembre, les premiers frimas de l'automne vont se manifester avec de la fraîcheur, du vent et de la pluie au programme.
À quelques jours du mois de septembre, les premiers frimas de l'automne vont se manifester avec de la fraîcheur, du vent et de la pluie au programme.

Qu'elle semble déjà loin la canicule exceptionnelle du début du mois, surtout quand on regarde l'évolution des températures pour ces prochains jours... En effet, l'anticyclone des Açores qui étend son influence quasiment en permanence depuis le début de l'été va se rétracter vers l'Atlantique en fin de semaine, ce qui va avoir pour conséquence un changement de flux. Entre vendredi et samedi, le vent de secteur ouest à sud-ouest va s'orienter au nord-nord-ouest, faisant chuter les températures sur tout le pays. Elles repasseront même en dessous des normales de saison, confirmant ainsi que la fin de l'été est toute proche...

Premiers frimas de l'automne ce week-end

Si jusqu'à jeudi, le temps restera calme et plutôt ensoleillé dans le sud et l'est alors que les nuages seront plus nombreux et parfois menaçants dans le nord-ouest, la situation changera radicalement vendredi avec le passage d'une perturbation assez active liée à une dépression circulant entre la Manche et la mer du Nord.

En conséquence, des pluies parfois orageuses s'étireront de l'Atlantique aux régions de l'est, épargnant uniquement le littoral méditerranéen. À l'arrière du front mais aussi sous les pluies, la chute des températures sera nette avec jusqu'à 10°C perdus en 24h entre le sud-ouest et le centre-est. Ainsi, les maximales ne dépasseront plus 20 à 22°C dans ces régions ainsi qu'en bord de Manche alors qu'elles pourront encore approcher des 25°C en direction du nord-est.

La baisse du mercure se poursuivra ce week-end. Après une matinée de samedi avec parfois moins de 10°C sous abri, les valeurs de l'après-midi peineront à atteindre les 20°C dans de nombreuses régions, jusqu'à 22°C près de l'océan et tout de même 25 à 29°C le long de la Grande Bleue. À Paris, Lille, Nantes, Bordeaux ou Lyon, les minimales comme les maximales se situeront 3 à 4°C en dessous des moyennes saisonnières. Si les valeurs du lever du jour continueront à chuter dimanche, celles de l'après-midi seront stables alors que le temps s'annonce chaotique avec une alternance de nuages, d'éclaircies et d'averses localement orageuses et accompagnées de fortes rafales de vent, amplifiant ainsi la sensation automnale.

Une rentrée scolaire sous les normales de saison

Grâce à une hausse de la pression atmosphérique en début de semaine prochaine, le temps redeviendra sec lundi et mardi dans la plupart des régions, avec parfois de belles éclaircies. La baisse des températures continuera avec une matinée de lundi très fraîche, les minimales s'établissant le plus souvent entre 3 et 8°C seulement. Les maximales auront également du mal à dépasser le seuil des 20°C en journée, dans le sud-ouest et près de la Méditerranée. Mardi 1er septembre, jour de rentrée scolaire pour quelque 12 millions d'élèves, s'annonce également frais pour la saison avec à peine un ou deux degrés de plus que la veille.

Toutefois, à la faveur du retour d'un flux de sud-ouest, une hausse du mercure assez nette semble se dessiner dès le milieu de semaine. Avec un soleil dominant, l'atmosphère pourrait même reprendre des airs d'été dans certaines régions... Les tendances à plus long terme confirment d'ailleurs un temps généralement plus chaud et plus sec que la normale durant la 1ère quinzaine de septembre, de quoi rassurer celles et ceux qui ont décidé de partir en vacances quand la plupart seront rentrés !