Vers un début de saison prometteur en montagne ?

À quelques semaines de l’ouverture des pistes, la neige a fait son apparition en abondance sur les plus hauts domaines. Une situation favorable qui devrait se poursuivre.

Clément Meirone Clément Meirone 09 Nov 2019 - 05:00 UTC
montagne
Les premières vraies chutes de neige de la saison sont tombées cette semaine sur les Pyrénées et les Alpes.

Après un mois d’octobre marqué par de la douceur, en plaine comme en montagne, novembre a marqué le pas avec un changement de masse d’air. En lien avec un flux de nord-ouest bien établi depuis quelques jours, les températures se sont rafraîchies et les précipitations sont restées très fréquentes sur quasiment tout le pays.

Cette situation fut propice aux premières neiges sur la plupart des reliefs français, particulièrement sur les Alpes et les Pyrénées. A moyen terme, il est prévu que ces conditions favorables se poursuivent et se propagent aux autres chaînes de montagne. Une bonne nouvelle, quelques semaines avant l'ouverture généralisée des pistes !

Déjà une belle couche à haute altitude !

Les premières chutes de neige abondantes remontent au 3 novembre sur Alpes. Même si à très haute altitude une petite couche était déjà présente au sol, celle-ci s’est considérablement alourdie à cette occasion. Par exemple, aux Ecrins (2900 m), il est tombé plus de 50 cm en une journée.

Tout au long de cette semaine, les perturbations se sont succédées, avec une limite pluie-neige de plus en plus basse. Jeudi, une perturbation très active a touché les Alpes avec une limite pluie-neige autour de 1200 m, voire parfois un peu plus bas. En altitude, la couche s’est encore agrandie.

Côté Pyrénées, s’il a neigé sur la chaîne en début de semaine, apportant la première couche au sol en altitude, c’est surtout vendredi que les chutes de neige ont été abondantes sur l’ouest du relief. Il est bien souvent tombé plus de 50 cm dès 1800 m, notamment sur le département des Pyrénées-Atlantiques.

Enfin, sur les autres reliefs français, il a neigé de façon anecdotique cette semaine, notamment sur le Jura, mais sans réelle couche au sol.

D’autres chutes de neige à venir

Alors que les pistes ouvriront généralement leurs portes à la fin du mois de novembre, quelle situation météorologique est à attendre pour les reliefs français d’ici là ? Le flux de nord-ouest bien installé sur la France devrait faire de la résistance, au moins jusqu’en courant de semaine prochaine.

Dimanche, il neigera encore sur les Pyrénées, notamment sur l’ouest de la chaîne qui a déjà engrangé un beau cumul de poudreuse depuis le milieu de la semaine.

Ensuite, les températures devraient continuer à descendre et les averses devraient rester fréquentes. Une situation propice à des chutes de neige à des altitudes de plus en plus basses, et qui ne devraient donc plus épargner, ni les Vosges, ni le massif Central.

A très long terme, s’il est difficile d’établir une tendance, on peut simplement remarquer que le mois de novembre n’est plus prévu si doux qu’il ne l’était auparavant, dans les modèles de prévisions saisonnières.

Publicité