tameteo.com

Records de chaleur : la France a chaud et les températures s'affolent

La France a chaud et suffoque en plein cœur du mois de mai ! De nouveaux records de chaleur ont été battus ce mercredi et la barre des 35 degrés a souvent été approchée. La chaleur va encore monter d'un cran en fin de semaine dans le sud de la France.


Chaleur
35 degrés enregistrés ce mercredi après-midi au Cap-Ferret en Gironde.

Si nous étions en été, il ne fait aucun doute que nous parlerions de températures caniculaires. La France est en plein cœur du mois de mai touchée par une vague de chaleur exceptionnelle avec des températures parfois plus de 10 degrés supérieures aux normales de saison.

La France reste en effet protégée par un puissant anticyclone positionné sur la Pologne. Dans ce contexte, de l'air très chaud pour la saison continue à remonter d'Afrique en passant par la péninsule Ibérique qui elle aussi va connaître des températures suffocantes au cours des prochains jours.

Si des températures un peu moins chaudes sont prévues pour ces prochains jours au nord de la Loire, la chaleur va devenir accablante dans le sud avec des pointes possibles à plus de 37 degrés !

De nombreux records de chaleur !

Hier déjà, la France enregistrait quelques records de chaleur pour un mois de mai. Le plus impressionnant est celui de la Pointe de la Hague avec une maximale de 26.6°C enregistrée mardi après-midi. Jamais il n'avait aussi chaud en mai dans cette partie du département de la Manche depuis 100 ans. Le précédent record était de 26 degrés le 21 mai 1922 !

Davantage de records ont été battus ce mercredi un peu partout en France. La barre très symbolique des 35 degrés a même été atteinte en Gironde avec une maximale exceptionnelle de 35 degrés au Cap-Ferret (précédent record de 34.6°C le 16 mai 2002).

Des températures exceptionnellement élevées sont attendues en fin de semaine entre le sud-ouest et la vallée du Rhône. De nouveaux records devraient être pulvérisés !

Des valeurs exceptionnellement chaudes ont donc été enregistrées ce mercredi après-midi dans le sud-ouest et les records sont tombés les uns après les autres. Albi dans le Tarn a par exemple enregistré une maximale de 33.7°C contre 33.5°C le 17 mai 2006. Toulouse a égalé son record de chaleur du 30 mai 2001 avec 33.4°C (à noter que ce record avait été enregistré à la fin du mois).

Des records de chaleur ont aussi été égalisés ou battus dans le centre-est du pays. Montélimar dans la Drôme a égalé son record de chaleur du 25 mai 2009 avec 33.8°C. Dans le département du Cantal, la commune de Sénezergues a enregistré une maximale de 32.6°C contre 32.3°C le 25 mai 2017.

D'autres records de chaleur en vue ?

Si les températures vont baisser d'un cran ce jeudi, notamment dans le nord du pays, les fortes chaleurs vont se poursuivre dans le sud et vont même s'accentuer jusqu'à dimanche. Plusieurs villes espagnoles devraient même pour la première fois de l'année dépasser la barre des 40 degrés !

chaleur
Vers des températures encore plus chaudes ce week-end dans le sud de la France !

En France, les maximales pourraient dépasser les 37 degrés entre samedi et dimanche. De nouveaux records de chaleur pour un mois de mai devraient donc être à nouveau battus d'ici la fin de cette semaine dans le sud du pays.

Attention aux orages !

À l'image de dimanche soir dernier, une nouvelle dégradation orageuse va toucher l'ouest et le nord-ouest de la France au cours des prochaines heures avant de s'évacuer par la Belgique jeudi matin.

Les régions les plus concernées par ces orages sont la Bretagne, les Pays de la Loire, la Normandie et les Hauts-de-France. L'Île-de-France pourrait être aussi concernée mais dans une moindre mesure. Par ailleurs, d'autres orages sont également prévus dans le sud-ouest du pays.

Sous ces orages, de violentes rafales de vent sont possibles. Des pluies parfois très fortes sont attendues en l'espace de peu de temps pouvant provoquer du ruissellement. L'activité électrique pourrait être assez importante et des chutes de grêle sont également probables. Il convient de rester très prudent jusqu'à jeudi matin.