Mexique : un énorme trou dans le sol ne cesse de grandir !

L'angoisse grandit sur l'affaissement du sol dans l'état de Puebla, au Mexique. Depuis une semaine, le trou ne cesse de s'agrandir et dépasse déjà les 100 mètres.

Fin mai, un trou d'environ 5 mètres de diamètre est soudainement apparu sur une terre agricole familiale, située à Santa María Zacatepec, à environ 119 kilomètres de Mexico. Rapidement, sa taille a commencé à augmenter et à se remplir d'eau, et seulement 24 heures plus tard, son diamètre atteignait 30 mètres.

Au fil des jours, l'inquiétude des habitants du lieu a grandi puisque le gouffre ne cessait de grandir. En fin de semaine dernière, son diamètre dépassait ainsi les 100 mètres selon les images fournies par les drones alors que le terrain avait été clôturé pour empêcher les badauds de s'approcher de cette zone très instable.

Le trou est apparu dans une zone où il n'y a que quelques petites maisons de gens travaillant les cultures. A quelques mètres se trouvait la maison de la famille Magdalena Xalamihua, qui a dû être évacuée en raison du danger d'effondrement. "Nous entendons comme un rugissement", a déclaré Xalamihua au journal El País. "Nous pensions qu'il s'agissait de fusées, mais nous avons regardé dans la rue et vu comment la terre bougeait et l'eau sortait, ce qui faisait comme des vagues. Nous nous sommes alors enfuis".

Des géologues, des hydrologues et des techniciens de divers départements de l'administration de l'État de Puebla et du gouvernement mexicain continuent d'étudier les causes du gouffre. Pour l’heure, ils pensent qu'il est dû à un processus naturel. "Il y a peut-être eu un ramollissement des terres cultivées et une extraction des aquifères. Et lorsque la pression de l'eau dans la couche de surface était supérieure à celle du sol, une variation de poids s'est produite sur la croûte terrestre, qui a fini par céder", a expliqué la secrétaire à l'Environnement de Puebla, Beatriz Manrique. Les autorités estiment que le rapport d'enquête prendra environ un mois.