Les images impressionnantes des tornades qui ont frappé l'Italie !

Plusieurs tornades et trombes marines ont traversé le nord de l'Italie hier (19 septembre), causant des dégâts considérables dans la région de Modène. Voici les images impressionnantes qui ont été partagées sur les réseaux sociaux et ce qui s'est réellement passé.

Une semaine après la terrible tornade qui a dévasté l'île de Pantelleria, hier dimanche 19 septembre 2021, l'Italie a été touchée par de nouveaux phénomènes tourbillonnants qui ont touché la vallée du Pô, entre Lombardie et Emilie. En effet, plusieurs systèmes orageux se sont développés dans la vallée du Pô, certains d'entre eux ont également réussi à évoluer en supercellules, grâce à l'environnement de base très favorable, qui a amplifié la rotation des cumulonimbus.

Ces violents orages ont pu produire plusieurs tornades, d'origine clairement « mésocyclonique », et des trombes marines, d'origine non « mésocyclonique » (donc non supercellulaire).

Malheureusement, ces tourbillons ont également causé beaucoup de dégâts. Au total, il y a eu au moins 6 phénomènes tourbillonnaires en Lombardie. Concernant la septième tornade, elle a touché la plaine émilienne, et plus précisément la région de Modène, faisant beaucoup de dégâts, à tel point que l'aéroclub Carpi a été touché de plein fouet et complètement détruit.

Il est encore difficile et prématuré d'estimer les dégâts causés par les tornades et les inondations, mais les zones touchées sont différentes. La situation la plus difficile se concentre sur la région de Modène, où le passage de la tornade a causé des dommages incalculables. En plus de l'aéroclub Carpi, la tornade a pulvérisé les toits de plusieurs maisons de la région de Fossoli di Carpi.

L'activité de vol à l'aéroclub Carpi restera à l'arrêt pendant longtemps. Le tourbillon, comme le disent de nombreux témoins, s'est agrandi en moins d'une minute et a frappé la structure en entier, pulvérisant littéralement les entrepôts !

Cinq minutes plus tôt, un avion était parvenu à décoller. En réalité, juste avant l'arrivée de la cellule orageuse sur la région, le soleil brillait généreusement.