Daniele Ingemi

Daniele Ingemi

Météorologue - 51 articles

« Technicien météorologue », aux normes WMO, certification Dekra. En 2011, Daniele Ingemi commence des études de météorologie, suivant un cours de spécialisation en météorologie synoptique et de prévisions à court et moyen terme, étudiant des modèles conceptuels pour la zone euro-méditerranéenne, à l'armée de l'air italienne. Depuis 2010, il a commencé à collaborer avec de nombreux journaux, radios et télévisions locaux, en tant que prévisionniste et diffuseur. Depuis 2013, il occupe le poste de météorologue au journal en ligne Tempostretto.

Depuis 2015, il exerce l'activité privée de consultant météorologue, effectuant des prévisions locales pour certaines petites communes de Sicile et pour des entreprises privées dédiées à la production d'énergie, aux transports et aux activités agricoles, et qui ont besoin de prévisions précises et détaillées pour des petites zones territoriales.

Depuis 2016, il est inscrit au Conseil de l'Ordre des journalistes de Sicile. Entre 2016 et 2018, il collabore, en tant que prévisionniste et analyste météorologique, pour un journal hongrois et une revue scientifique russe, écrivant des articles sur la synoptique et l'étude de phénomènes météorologiques extrêmes tels que inondations, tempêtes de vent, vagues de chaleur et sécheresse.

En avril 2019, il a reçu la certification Dekra, en tant que « technicien météorologue » selon la norme WMO. Il s'est ensuite inscrit à l'AMPRO, l'Association des professionnels de la météorologie, où il occupe le poste de « technicien météorologue ».

Il s'occupe principalement de la météorologie dynamique, synoptique et de l'étude des phénomènes météorologiques extrêmes ainsi que des prévisions météo marines pour le Tyrrhénien inférieur, le Canal de Sicile et la mer Ionienne.

Articles de Daniele Ingemi

Artboard
Comment les oasis apparaissent-elles dans les déserts ?
Science

Ce sont précisément ces endroits qui font refleurir le désert, où la vie resterait fermée à toutes les espèces vivantes existantes. Et puis il y a d'autres oasis où l'eau arrive à la surface grâce à l'intervention humaine.

Voici comment l'incroyable canular des "chemtrails" est démenti par la science !
Science

Celui des "traînées chimiques" est l'un des canulars les plus colossaux jamais entendus dans l'histoire, qui ne tombe malheureusement jamais en désuétude. Laissant de côté les diverses campagnes de désinformation, essayons de faire la lumière sur un sujet très sensible, celui des traînées de condensation.

Où se trouve l'arbre le plus rare du monde ?
Science

Comme il existe peu de spécimens de cet arbre dans le monde, la culture de ces plantes à l'étranger peut contribuer à la conservation de l'espèce au cas où elle disparaîtrait à l'état sauvage.

1 2 3