tameteo.com

Le réchauffement climatique responsable des inondations en Europe !

Une seconde étude vient de prouver que le réchauffement climatique était responsable des inondations en Europe et qui ont causé plus de 200 morts en Allemagne et en Belgique.

Inondation Chine
Le réchauffement climatique va augmenter le nombre et l'intensité des catastrophes naturelles en été.

Les inondations qui ont ravagées les régions du Luxembourg, des Pays-Bas et principalement de l'Allemagne et Belgique, entre le 12 et le 15 juillet dernier, et qui ont causé plus de 200 victimes et plusieurs milliards d'euros de dégâts, sont une preuve de plus du réchauffement climatique selon une nouvelle étude du World Weather Attribution (WWA).

Cet épisode pluvieux a "largement battu les records de précipitations historiquement enregistrés" sur les régions touchées, expliquent les 39 scientifiques internationaux qui parlent au nom du WWA. "Le changement climatique a accru la probabilité, mais également l'intensité" de cet enchainement de catastrophes le mois dernier, a déclaré Frank Kreienkamp du service météorologique allemand et auteur de l'étude.

Des épisodes extrêmes jusqu'à 9 fois plus probable :

Normalement, dans les régions situées entre le nord des Alpes et les Pays-Bas et avec le climat actuel, ce genre de catastrophes peuvent survenir une fois tous les 400 ans en moyenne. Mais le changement climatique augmente la probabilité d'autre événement identique durant l'été. Un risque de 1,2 à 9 fois plus élevé par rapport à l'ère préindustrielle. Avec des températures mondiales en hausse de +1,2°C, l'intensité de ces phénomènes météo risque d'augmenter aussi.

Ces événements extrêmes dans ces régions d'Europe occidentale ont été multiplié par 9 à cause du dérèglement climatique lié à l'activité humaine, avec presque 20 % de probabilité de plus. Selon les chercheurs, le réchauffement climatique a "fait augmenté la quantité de pluie sur une journée d'entre 3 % et 19 %", même si l'équipe de scientifiques a tenu à rappeler que les zones touchées connaissent déjà des conditions plus humides.

Cette étude est la seconde la WWA a pointé le changement climatique comme responsable des catastrophes naturelles survenues cet été. Le premier rapport concernait le "dôme de chaleur" qui a frappé l'ouest du Canada et des États-Unis en juin. Cette vague de chaleur aurait été "presque impossible" sans le réchauffement climatique. Pour rappel, au mois de juillet dernier les inondations mondiales ont tué plus de 900 personnes...