Un week-end ensoleillé et très chaud dans le sud !

Le soleil va faire son retour quasiment partout et les températures afficheront des couleurs très estivales, surtout dans le sud.

Jusqu'à 34°C attendu ce week-end à Avignon !
Jusqu'à 34°C ce week-end à Avignon !

La semaine a été à l'image de notre début d'été, avec un temps souvent mitigé sans chaleur excessive, voire même une relative fraîcheur sur la moitié nord du pays entre mardi et mercredi au passage de la perturbation qui a apporté de nombreux nuages. L'amélioration se met progressivement en place, si bien que ce vendredi les températures devraient finir par rejoindre les normales même si côté ciel les nuages resteront nombreux mais les éclaircies gagneront du terrain sur l'ouest du pays, et se maintiendront en Méditerranée avec toujours un peu de mistral.

Mais dès le week-end, le soleil devrait s'affirmer quasiment partout tandis qu’on profitera d’une remontée des températures qui afficheront des valeurs plus estivales voire même chaudes dans le sud.

Soleil ce week-end

Samedi et Dimanche, les conditions vont redevenir pleinement anticycloniques avec des pressions en hausse, ce qui va donc favoriser un temps sec et ensoleillé. Seuls quelques orages dans l'extrême sud-est samedi, et un petit front atténué en Manche dimanche, n'apportant que des passages nuageux sont à prévoir.

La tendance pour la semaine prochaine s'annonce plutôt clémente avec le maintien de ce temps estival sans excès (températures de saison à l'aube, légèrement au-dessus des moyennes en journée). Sur la moitié sud, une possible tendance orageuse devrait se dessiner, surtout localisée en montagne dans un premier temps.

Températures élevées

La chaleur va progresser et surtout s’accentuer ce week-end. Les maximales atteindront des valeurs autour des 28-29°C au nord samedi, et dépassant les 30°C au sud, jusqu'à 35°C localement du sud-ouest à la basse vallée du Rhône, mais avec des minimales restant fraîches. Les températures monteront encore d'un cran dans le sud dimanche et lundi, avec des maximales qui avoisineront les 35°C dans les plaines du sud-ouest et la vallée du Rhône, mais avec des matinées encore très respirables.

Si ces conditions satisferont pleinement les vacanciers, la sécheresse superficielle (les nappes phréatiques avaient connu un bon remplissage en hiver), elle, inquiète les agriculteurs. La pluviométrie connaît en effet un déficit grandissant. Certaines régions n'ont enregistré que très peu de pluie depuis le début juillet : c’est le cas par exemple de la ville de Lille où il n'est tombé que 11 mm depuis le 1er juillet contre une moyenne de 68 mm normalement pour ce mois-ci. Même tendance à Paris où on n'enregistrait que 2mm au 15 juillet.