De l'été à l'hiver en quelques jours !

Jeudi et vendredi signent la fin d'un début d'automne relativement doux et calme sur la France. La masse d'air va considérablement se refroidir à partir de samedi, avec l'arrivée des gelées en plaine et de la neige en montagne.

Clément Meirone Clément Meirone 24 Oct 2018 - 22:41 UTC
soleil brouillard
Jeudi sera la dernière journée de relative douceur, avant l'arrivée d'un temps hivernal pour le week-end.

Un premier mois d'automne extrêmement doux !

Ce premier mois d'automne aura été marqué par une douceur exceptionnelle, notamment sur la moitié nord du pays. A Paris, on a dépassé les 25 degrés durant 7 jours, une succession de jours de chaleur qui n'était jamais arrivée aussi tard dans l'année.

Cette douceur exceptionnelle sur le nord du pays s'est accompagnée d'une sécheresse préoccupante. En guise d'exemple, entre le 24 septembre et le 24 octobre, il n'est tombé qu'un seul millimètre de pluie à Strasbourg. A ce jour, une soixantaine de départements restent concernés par des arrêtés préfectoraux de restriction des usages de l'eau.

Ces derniers jours, malgré des températures minimales un peu plus fraîches, notamment sur le quart nord-est du pays, les températures maximales sont restées globalement très douces. Mardi, on relevait encore 18 degrés dans la capitale, pour une normale de 14 à cette époque de l'année. Et ce malgré un ressenti un peu différent du fait de l'habitude de nos organismes à la chaleur.

Jeudi, les températures maximales resteront élevées, notamment dans le sud. On attend 26 degrés à Perpignan, 25 degrés à Montpellier, 23 degrés à Marseille, 22 degrés à Bordeaux et 21 degrés à Toulouse. Il s'agit du dernier jour de douceur à l'échelle nationale.

Un brusque passage dans l'hiver !

Les choses vont commencer à changer à partir de vendredi. Une perturbation faiblement active arrivera par les côtes de la Manche, alors que le soleil résistera encore un peu du nord-est vers le sud. Cette perturbation sera accompagnée d'un air beaucoup plus frais, directement en provenance du nord.

La situation se dégradera plus franchement samedi, avec l'arrivée d'un front beaucoup plus actif. Il pleuvra principalement sur le sud-est du pays, où de fortes pluies sont possibles près de la Côte-d'Azur. Des averses sont également attendues sur la plupart des autres régions.

Le fait marquant sera la chute des températures maximales, qui ne dépasseront plus les 10 degrés sur les régions de la moitié nord ! On sera désormais bien en-dessous des normales saisonnières.

Cette arrivée du froid provoquera les premières chutes de neige sur tous les massifs français, et à basse altitude. Ces chutes de neige pourraient d'ailleurs se révéler conséquentes sur les Alpes.

Un temps froid et humide se maintiendra dimanche, principalement sur l'est du pays, où des giboulées de neige ne sont pas à exclure, y compris à très basse altitude. Côté températures, les gelées finiront par gagner la plupart des régions, notamment entre le nord-est et le sud-ouest. Le temps restera frais et humide en début de semaine prochaine, avant un possible léger radoucissement...

Publicité