Météo du week-end : des orages localement violents attendus !

Un temps plus lourd et orageux devrait gagner la plupart des régions au cours du week-end faisant baisser les températures, même si celles-ci resteront à niveau élevé pour la saison.

Des orages localement forts concerneront de nombreuses régions ce week-end.
Des orages localement forts concerneront de nombreuses régions ce week-end.

Cette semaine a été marquée par un épisode exceptionnel de fortes chaleurs. Les températures ont atteint des niveaux inédits pour un mois de septembre dans de nombreuses régions. Des records mensuels ont été battus (voire pulvérisés) en début de semaine sur des villes comme Lille, Saint-Quentin, Nancy, Metz, Colmar… Des valeurs parfois supérieures à 15°C aux normales de saison. Avec une température moyenne nationale de 33,4°C enregistrée lundi, la France a vécu son après-midi de septembre le plus chaud depuis le début des relevés météorologiques, alors que la normale nationale est de 22,7°C à cette période de l'année.

Cette chaleur est restée d’actualité toute la semaine grâce au maintien de conditions anticycloniques favorisant un bel ensoleillement et la remontée d’air chaud. Mais le thermomètre devrait enfin perdre quelques degrés pour le week-end tout en restant à un niveau élevé pour une fin d’été.

L’atmosphère deviendra un peu plus instable avec l’installation d’une dégradation orageuse dès ce vendredi soir par le sud-ouest. En cause : les hautes pressions qui vont remonter un peu plus vers le nord tandis que la dépression ibérique se positionnera sur le Portugal, qui pourrait être dynamisée par les restes de l’ex-ouragan Paulette qui se situera sur le proche Atlantique.

Des orages localisés mais parfois forts

Ainsi, des orages se développeront sur tout l'ouest ce samedi. L’est du pays, ainsi que la Corse profiteront encore d’un temps calme et parfois bien ensoleillé.

Ces orages gagneront ensuite une grande partie du pays dimanche. Il n'est pas certain qu'ils soient très organisés, et ils se produiront dans un premier temps surtout par évolution diurne (avec la hausse des températures en journée). Ils seront néanmoins plus forts et plus nombreux entre les Pyrénées, les Cévennes et les Alpes dimanche.

A noter que durant ces deux jours, dû au vent de sud et aux conditions instables, des pluies localement soutenues concerneront le Roussillon et les Cévennes.

Chaleur sans excès

Malgré la multiplication de ces averses orageuses et la baisse du mercure, les températures attendues ce week-end resteront toujours estivales et comprises de 25 à 31°C en général, sans les excès de ces derniers jours. Il pourrait même faire encore très chaud dans l'Est et le sud-ouest où les 30°C pourraient encore être atteints entre la plaine d'Alsace et le Lyonnais et la région toulousaine.

L'évolution pour le début de semaine prochaine est encore incertaine et dépendra beaucoup de l'arrivée ou non de la goutte froide. Les scénarios laissent penser que des perturbations atlantiques plus organisées pourraient nous concerner la semaine prochaine avec des températures qui devraient enfin rejoindre les moyennes de saison pour le début de l’automne sur le calendrier.