Vague de chaleur en France : à quand un retour à la normale ?

Une pluie de records de chaleur depuis maintenant deux jours sur la France. Dans un nombre important de villes, il n'avait jamais fait aussi chaud en septembre. Cette vague de chaleur va se poursuivre pour encore quelques jours. À quand le retour à la normale ?


Lille
Nouveau record de chaleur à Lille : plus de 35 degrés mardi après-midi !

Décidément, la vague de chaleur qui touche le pays depuis dimanche dernier fait tomber les records les uns après les autres. Après les nombreux records de la journée de lundi, de nombreux autres records ont été pulvérisés hier après-midi, principalement sur les Hauts-de-France, la région parisienne et la région Grand Est. Des records parfois vieux de plus de 70 ans ont été battus.

Ces températures anormalement élevées et parfois 10 à 15 degrés supérieures aux normales de saison ont touché pendant près de 48 heures une large partie de l'hexagone. Les températures resteront très chaudes jusqu'à vendredi sur tout le pays. Une baisse des températures est attendue pour le week-end avec la généralisation d'un temps plus lourd sur une grande partie du pays.

Une pluie de records !

Parmi la très longue liste de records de chaleur, la valeur enregistrée hier après-midi à Lille fera date ! En effet, Météo France a enregistré une température exceptionnelle de 35.1°C battant le précédent record de 33.8°C du 5 septembre 1949. La température enregistrée hier à Lille était 15 degrés supérieure à la normale de saison pour une mi-septembre ! Un autre record très ancien a été pulvérisé à Beauvais dans le département de l'Oise avec une maximale hier après-midi de 34.8°C battant les 33.9°C du 5 septembre 1949.

La région parisienne a connu également des températures caniculaires pour sa deuxième journée consécutive. Le mercure est monté jusqu'à 34.9°C à Pontoise dans le département du Val-d'Oise, battant le record du 5 septembre 1949 et ses 33.9°C. Pas de record absolu de chaleur à Paris mais un record décadaire amélioré avec une maximale de 34.3°C battant les 33.3°C du 15 septembre 1947. La journée la plus chaude jamais enregistrée en septembre à Paris reste celle du 7 septembre 1895 avec 36.2°C.

Des records ont aussi touché la région Grand Est comme Nancy qui possède des mesures complètes depuis 1927. La station de Météo France a enregistré une maximale de 34.4°C hier après-midi battant les 33.7°C du 19 septembre 1947.

Toujours très chaud pour ces prochains jours !

Les températures vont rester à un très haut niveau pour la saison pour ces prochains jours. Pour ce mercredi après-midi, les valeurs seront bien souvent situées entre 30 et 34 degrés sur la plupart des régions (34 degrés à Toulouse, Lyon et Auxerre notamment). Côté ciel, la journée s'annonce très belle avec éventuellement quelques petites averses orageuses en deuxième partie de journée sur les régions centrales et de l'est.

Les journées de jeudi et de vendredi resteront également très ensoleillées avec éventuellement des températures légèrement moins chaudes pour jeudi avant une nouvelle remontée pour vendredi. Des pointes à 35 degrés sont de nouveau attendues vendredi après-midi sur le pays.

Un temps plus lourd et orageux devrait gagner la plupart des régions au cours du week-end faisant baisser les températures. Malgré la multiplication de ces averses orageuses et la baisse du mercure, les températures attendues ce week-end resteront toujours estivales et souvent proches de 26 à 28 degrés du nord au sud. Ces températures estivales devraient également se maintenir la semaine prochaine avec la poursuite d'un temps orageux sur le pays.

Si cette vague de chaleur va donc prendre fin sur le pays vendredi, les températures resteront malgré tout à un niveau anormalement élevé pour la saison au moins jusqu'en début de semaine prochaine.