Ce mercredi : fortes intempéries en Méditerranée

L’épisode méditerranéen se poursuit ce mercredi sur le Languedoc, tout en se décalant lentement vers la basse vallée du Rhône et la Provence.

Clément Meirone Clément Meirone 23 Oct 2019 - 02:00 UTC
pluie inondation
L'épisode méditerranéen en cours fait craindre des débordements et des ruissellements importants localement.

La nuit fut agitée, plus principalement sur le Roussillon où les pluies ont été très soutenues et ont causé des inondations par endroit. La plus grande prudence doit être observée aux abords des cours d’eau ce mercredi matin.

L’épisode pluvio-orageux en cours est la conséquence d’une dépression centrée sur la Catalogne, qui tend à remonter vers le nord. Ces épisodes orageux sont classiques à cette époque de l’année, mais celui-ci est particulièrement notable du fait de sa durée et de la concomitance de phénomènes aggravants (vent dirigé vers les terres et risques de submersions marines).

Situation critique sur le Languedoc ce mercredi matin

Le plus fort de l’épisode pluvio-orageux se dirige ce matin vers le centre et l’est de l’ancienne région Languedoc-Roussillon. Mais les premières heures du jour sont agitées sur l’Aude et les Pyrénées-Orientales, avec encore de fortes précipitations orageuses.

Au fil des heures, les trombes d’eau se dirigent plus aisément vers le Tarn, l’Aveyron et surtout l’Hérault, qui semble particulièrement exposé, y compris la partie littorale et l'agglomération montpelliéraine.

Sur le littoral languedocien justement, la situation sera très compliquée tout au long de la matinée en raison d’un vent fort en direction des terres. Des rafales de 90 à 100km/h sont attendues, générant de fortes vagues sur les côtes. Des phénomènes de submersions marines sont donc à craindre.

Au final sur les Pyrénées-Orientales, l’Aude et l’Hérault, ainsi que l’extrême sud-est du Tarn et de l’Aveyron, des cumuls généralisés de plus de 100 mm d'eau sont attendus, avec des pointes assez fréquentes à 200 mm, voire 300 mm sur le Roussillon, expliquant ces risques accrus d’inondations.

Décalage à l’est dans l’après-midi

A la mi-journée de mercredi, l’épisode pluvio-orageux commencera à toucher plus sévèrement l’est de l’ancienne région Languedoc-Roussillon, à savoir le Gard et la Lozère. Là aussi, de fortes précipitations orageuses devraient s’abattre et laisser des cumuls d’eau abondants en très peu de temps.

Près des Cévennes, les cumuls devraient dépasser les 150 mm, alors que sur la plaine du Gard, quelques 100 mm sont possibles en une poignée d'heures, laissant craindre là aussi des risques d’inondations.

Les pluies déborderont jusqu’au sud de l’Auvergne, alors qu’au fil des heures, les orages gagneront l’ouest de la région PACA, ainsi que le sud de l’Ardèche et de la Drôme. En soirée, cette région sera balayée par une ligne pluvio-orageuse pouvant apporter plus de 50 mm d’eau en 1h. La perturbation finira par s'évacuer totalement de nos frontières en cours de nuit, avec les derniers orages sur les Alpes et la Corse.

Publicité