tameteo.com

Un satellite en bois sera lancé d'ici la fin de l'année

Le premier satellite en bois sera lancé d'ici la fin de 2021 et sera même doté d'un bâton à selfie. L'équipement, appelé WISA Woodsat, dispose d'une technologie capable de résister aux conditions extrêmes de l'espace et est le résultat d'un partenariat entre trois entreprises finlandaises.

Le satellite Woodsat WISA est fait de bois spécialement revêtu pour faire face à l'environnement difficile de l'espace.
Le satellite Woodsat WISA est fait de bois spécialement revêtu pour faire face à l'environnement difficile de l'espace.

La Finlande pourrait bientôt devenir le premier pays au monde à lancer un satellite en bois dans l'espace. Le projet a été développé par les sociétés spatiales finlandaises Arctic Astronautics et Huld, en partenariat avec la société forestière UPM Plywood, fabricant de papier, de bois et de cellulose.

Le nanosatellite est basé sur la norme CubeSat, mesurant environ 10x10x10 cm et pesant un kilogramme. Le satellite sera lancé par le véhicule électronique du Rocket Lab en Nouvelle-Zélande au plus tard d'ici la fin de l'année.

Le bois n'est pas la première matière première qui vient à l'esprit lorsqu'il s'agit de fabriquer des équipements suffisamment résistants face à la chaleur brûlante du Soleil et pour voyager à 40000 kilomètres à l'heure sur l'orbite terrestre. Cependant, une initiative finlandaise a annoncé le 12 avril qu'elle prévoyait de lancer le premier satellite fabriqué à partir de ce matériau d'ici la fin 2021.

Un contreplaqué dans l'espace

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les scientifiques ont réussi à développer du contreplaqué, spécialement enduit pour les conditions difficiles de l'espace. Le petit satellite fabriqué à partir de cette matière première s'appelle WISA Woodsat et possède également des capteurs et des caméras attachés à un bâton à selfie, qui enregistreront tous ses progrès.

L'objectif du projet sera d'évaluer le comportement et la durabilité du contreplaqué sur une période prolongée aux températures extrêmes de l'espace. L'expérience pourrait ouvrir des portes afin que les futures missions puissent également utiliser le matériel dans d'autres satellites et peut-être même dans des engins spatiaux.

"Le satellite en bois avec une perche à selfie apportera certainement un bon présage et suscitera des sourires, mais il s'agit essentiellement d'un effort scientifique et technologique sérieux", déclare Jari Mäkinen, responsable de la mission.

Mäkinen cite également que l'initiative vulgarisera la technologie spatiale auprès du public et sera utilisée pour valider les opérations d'un autre satellite, conçu à des fins éducatives, appelé Kitsat. L'objet miniature est utilisé par des centaines d'universités dans le monde et a été développé par des ingénieurs dans le cadre du projet CubeSat de l'université Aalto en Finlande.

L'industrie spatiale est constamment à la recherche d'innovations matérielles pour les engins spatiaux et les stations spatiales. Si le projet réussit, il validerait la viabilité du bois traité en tant que matériau alternatif peu coûteux et abondant à utiliser dans les missions spatiales.