Scénario « 100% énergies renouvelables » : un bouleversement pour EDF

En France, le nucléaire assure plus de 70% de notre électricité. Au regard des diverses problématiques inhérentes à cette énergie, la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, étudie un scénario «100% énergies renouvelables ». Mais EDF envisage-t-il un tel projet ?

Johanna Castelle Johanna Castelle 17 Nov 2019 - 02:00 UTC
Nucléaire
Le gouvernement souhaite réduire la part du nucléaire dans le mix énergétique à 50% d'ici 2035.

Au regard des problèmes de sécurité, ou encore de la difficulté de gestion des déchets radioactifs des centrales, Elisabeth Borne, réfléchit à différents scénarios faisant la part belle aux énergies renouvelables. Elle étudie même, avec l’aide de l’Agence internationale de l’énergie, un projet où les énergies vertes assureraient intégralement notre électricité. En admettant qu’on arrive à concrétiser une telle et belle ambition, EDF, premier producteur et fournisseur d’électricité en France, pourrait-il jouer un rôle dans ce scénario «100% écologique sans nucléaire» ?

Nucléaire : une énergie controversée…

L’énergie nucléaire, en plus d’être particulièrement productive en électricité, présente l’avantage de ne pas émettre de CO2. Effectivement, cette énergie, résulte de la scission d’atomes (uranium et plutonium) issus de minerais présents dans la croûte terrestre. La rupture des atomes génère de l’énergie sous forme de chaleur, produisant de l’électricité dans les centrales nucléaires. A la différence des centrales à charbon, l’énergie nucléaire n’émet donc pas de CO2, mais de la vapeur d’eau, tout à fait inoffensive !

Beaucoup moins inoffensifs en revanche, sont ses déchets radioactifs, dont la radioactivité diminue très lentement. Leur recyclage demeure d’ailleurs très faible. Pourtant, 96% du combustible usé serait valorisable, selon EDF. Or seul 1% est à ce jour valorisé, et donc réutilisé. A défaut de s’occuper du reste, ces matières radioactives s’accumulent à près de 21 000 tonnes. Le combustible non réutilisable (4%), le plus dangereux, est enfoui sous la terre. Charge aux générations futures de s'en occuper...

Scénario « 100% énergies renouvelables » : quel rôle pour EDF ?

Dans ce contexte, la ministre de la Transition écologique, réfléchit à la mise à l’écart totale du nucléaire en tant que source d’électricité. Dans ce cas, on peut s’interroger : comment EDF se positionnerait-il sur ce secteur ? Elisabeth Borne affirme en tout cas, qu’elle souhaite l’inclure dans sa politique énergétique. A cet égard, elle l’invite à réfléchir à la façon dont-il pourrait s’inscrire dans un tel scénario.

Renouvelable
Scénario 100% énergies renouvelables : un projet pas suffisamment étudié selon la ministre de la Transition écologique.

Seulement, EDF ne semble pas du tout dans la perspective d’un scénario « 100% énergies renouvelables ». Selon le PDG d’EDF, « il est clair que la France se prépare à construire de nouvelles centrales nucléaires ». EDF entend bien continuer à développer et à étendre son parc. Si la propension de son activité ne concorde plus avec la politique énergétique, la firme devra pourtant bien revoir son activité. Elisabeth Borne n’aura d’ailleurs pas manqué de lui rappeler que la politique énergétique est fixée par le gouvernement.

Un scénario « 100% énergies renouvelables » serait quoi qu'il en soit une révolution pour EDF, qui a fait du nucléaire, sa spécificité et son ADN, depuis les années 1970.

Publicité