La capsule Starliner de Boeing va tenter de rejoindre l'ISS !

C'est un jour très important pour Boeing qui tente pour la deuxième fois d'envoyer sa capsule Starliner vers la Station spatiale internationale. Le décollage de la capsule est prévu à 19h20, heure de Paris.

ISS boeing starliner
Nouvelle tentative pour la capsule Starliner de Boeing qui va tenter de rejoindre l'ISS !

La Station spatiale internationale - en abrégé SSI ou ISS (International Space Station) - est une station spatiale placée en orbite terrestre basse. Cette station est occupée en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique dans l'environnement spatial.

La Station spatiale internationale est le plus grand des objets artificiels placés en orbite terrestre. Elle s'étend sur 110 mètres de longueur, 74 mètres de largeur et 30 mètres de hauteur et a une masse d'environ 420 tonnes. La station est équipée de panneaux solaires qui permettent de fournir 110 kW d'électricité.

La Station spatiale internationale se déplace autour de la Terre à une altitude maintenue autour de 330-420 kilomètres. Depuis 2021, elle est occupée par sept astronautes. Les travaux scientifiques menés à bord par les astronautes portent principalement sur l'adaptation de l'être humain à l'absence de pesanteur - ainsi que sur la science des matériaux et l'astronomie.

Nouvelle tentative après un échec en 2019

C'est donc un jour important pour Boeing. Ce mardi, à 19h20, heure de Paris, Boeing tentera une nouvelle fois d'envoyer sa capsule Starliner vers la Station spatiale internationale. La capsule s'élancera de la base de Cap Canaveral, en Floride, pour rejoindre l'ISS à environ 40 kilomètres de la Terre. Si tout se passe bien, la capsule devrait s'amarrer à l'ISS demain, avant de revenir se poser dans quelques jours dans le désert du Nouveau-Mexique.

Ce lancement est une nouvelle tentative pour Boeing. En effet, la première tentative - en décembre 2019 - s'était soldée par un échec. La capsule Starliner était revenue sur Terre sans être parvenue à s'amarrer à l'ISS. Pour expliquer cet échec, la NASA avait soulevé des défaillances dans les logiciels de bord. Après un an et demi de vérifications, ce jour est donc très important pour la capsule Starliner qui doit, à terme, servir de taxi pour transporter du fret et les prochains astronautes à bord de l'ISS.

Aucun astronaute à bord

Les risques sont toutefois limités pour cette nouvelle tentative. En effet, aucun astronaute ne se trouvera à bord de la capsule Starliner. La capsule n'embarquera à son bord qu'un mannequin et 300 kilos de matériel pour cette nouvelle mission d'essai.
Pour envoyer ses astronautes à bord de l'ISS, la NASA est contrainte de faire appel aux fusées russes Soyouz et à la base de Baïkonour. Pour être plus indépendante à l'avenir, la NASA a dû signer des contrats avec des entreprises privées pour développer et construire des capsules spatiales "made in America".
À ce jour, SpaceX a beaucoup d'avance sur Boeing. Pour preuve, son véhicule a déjà transporté vers l'ISS une dizaine d'astronautes, dont Thomas Pesquet en avril dernier ! C'est dire si ce jour est très important pour Boeing qui souhaite ratrapper son retard !